Hautes-Alpes : emplacements des vélos dans les trains, J. Giraud demande que l’obligation soit respectée

Hautes-Alpes : emplacements des vélos dans les trains, J. Giraud demande que l’obligation soit respectée

TRANSPORT / Il demande à Élisabeth Borne de prendre des dispositions pour « contraindre les constructeurs à réaliser les aménagements nécessaires ».

 

- Hautes-Alpes -

 

Emplacements des vélos dans les trains, Joël Giraud demande que l’obligation soit respectée. Le député des Hautes-Alpes et rapporteur général du budget indique avoir été saisi par plusieurs associations de défense du ferroviaire mais aussi par Francine Daerden, adjointe au maire. Il a donc interpellé Élisabeth Borne, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire. En effet, les trains neufs mais aussi ceux qui sont rénovés doivent disposer « d’emplacements destinés au transport de vélos non démontés » comme l’indique la loi d’orientation des mobilités. Ce texte prévoit une application dès le 1er juillet 2020. Le député a donc rappelé que de nombreuses commandes et rénovations de trains sont en cours, et qu’ils ne seront donc pas concernés par cette mesure. Il demande à la Ministre de prendre des dispositions pour « contraindre les constructeurs à réaliser les aménagements nécessaires ». « Il s’agit tout simplement de faire respecter le droit français et de s’adapter à l’augmentation continue du nombre de cyclistes que la réglementation européenne autorise depuis 2007 à emporter avec eux leur bicyclette dans les trains si le matériel le permet »,  termine le parlementaire.

 

A. Vallauri