Hautes-Alpes : problème de calendrier pour les travaux sur la ligne Gap-Grenoble

Hautes-Alpes : problème de calendrier pour les travaux sur la ligne Gap-Grenoble

TRANSPORT / Le collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes a écrit a la ministre des Transports pour lui demander de financer rapidement les travaux. Sans quoi, le train pourrait ne plus circuler pendant une période. Explications.

 

- Hautes-Alpes - 

 

L’Étoile ferroviaire de Veynes monte une nouvelle fois au créneau dans le dossier concernant la ligne ferroviaire entre Gap et Grenoble. Le collectif a obtenu un accord de principe pour que l’État participe au financement des travaux. Une participation à hauteur de 40%. « La somme nécessaire » pour couvrir le coût intégral de l’opération estimée à 66 millions d’euros, est donc presque réunie indique le collectif. Sauf qu’il s’est rendu compte que ça ne collait pas du tout avec le calendrier.

Pourquoi ? D’un côté, SNCF Réseau qui gère l’infrastructure, affirme qu’il y a un fort risque de suspension d’exploitation à partir de décembre 2020. De l’autre, l’État a annoncé qu’il ne s’engagerait qu’à partir de 2021 dans le cadre du contrat de plan État-Région. En clair, le train Gap-Grenoble pourrait ne pas circuler pendant l’intervalle. « Un scénario inacceptable », juge le collectif veynois qui a écrit à la ministre des Transports, Élisabeth Borne, pour lui demander de démarrer les travaux au plus vite. 

 

LR