Hautes-Alpes : deux militaires perdent la vie au Mali dont un Gapençais

Hautes-Alpes : deux militaires perdent la vie au Mali dont un Gapençais
Le brigadier-chef de 1ère classe Timothée Dernoncourt & le maréchal des logis-chef Émilien Mougin

ARMÉE / Il s’agit du maréchal des logis-chef Émilien Mougin, originaire de Gap, et du brigadier-chef de 1ère classe Timothée Dernoncourt, tous deux soldats du 1er régiment de Spahis à Valence.

 

- Hautes-Alpes -

 

Deux militaires français ont perdu la vie ce mercredi au Mali, dans l’explosion d’une mine artisanale dans la région de Gao. Il s’agit du maréchal des logis-chef Émilien Mougin, originaire de Gap, et du brigadier-chef de 1ère classe Timothée Dernoncourt, tous deux soldats du 1er régiment de Spahis à Valence.

Ils faisaient partie de la force Barkhane, qui concerne 4.000 militaires depuis le 1er août 2014 dans le Sahel et le Sahara. Ils luttent contre les groupes armés djihadistes salafistes. Le maire de Gap, Roger Didier, et son conseil municipal se sont dits « profondément touchés », présentant leurs « sincères condoléances à la famille du soldat et tout particulièrement à Alexandre Mougin, élu de la Ville de Gap. [et frère de la victime, ndlr.] »

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios