Hautes-Alpes : Embrun face à un cas d'empoisonnement des chats ?

Hautes-Alpes : Embrun face à un cas d'empoisonnement des chats ?

SOCIÉTÉ / La municipalité recherche l'origine de la mort de plusieurs chats depuis le début de la semaine. Le refuge animalier, l'APAHD, appelle la population, en particulier les propriétaires d'animaux et les parents à être vigilants

 

- Hautes-Alpes -

Appel à la vigilance sur Embrun : depuis quelques jours, plusieurs chats et pigeons ont été retrouvés morts dans la rue centrale. Il pourrait s’agir d’actes d’empoisonnement. La municipalité a été saisie, « nous essayons d’identifier l’origine des décès, explique le premier adjoint Marc Audier, nous craignons qu’il ne s’agisse d’un empoisonnement des chats », poursuit-il. Les services municipaux sont mobilisés, un quartier est particulièrement ciblé.

 

Le refuge animalier d’Embrun inquiet

Le refuge, l’APAHD, interpellé par Alpes 1, se montre très inquiet quant à ces faits. « Si c’est un empoisonnement des chats, cela veut donc dire que la substance est à terre, dans un quartier à proximité des écoles maternelles donc d’enfants », explique la structure. « Nous appelons la population, et notamment les parents, à être particulièrement vigilants. Mais aussi les propriétaires d'animaux », poursuit l’APAHD.

La ville d’Embrun a déjà connu de tels précédents, notamment en octobre 2014 où mairie et refuge avaient mis en garde la population face à des cas d’empoisonnement des chats par mort au rat. Un produit très toxique qui, contrairement à ce qui est indiqué, n’est pas répulsif pour les animaux qui sont souvent tentés d’en manger. En cas d’empoisonnement, il faut agir rapidement. Ce poison empêche la coagulation et provoque des saignements. Les symptômes peuvent débuter plusieurs heures, voire même plusieurs jours après ingestion.