Hautes-Alpes : une journée pour défendre les avocats en danger

Hautes-Alpes : une journée pour défendre les avocats en danger

JUSTICE / Une journée mondiale pour les avocats pris pour cible par les autorités, dans plusieurs pays dont la Chine.

 

- Hautes-Alpes -

 

C’est la journée de l’Avocat en Danger ce mardi. Depuis plus de 7 ans, tous les 24 janvier, les avocats du monde entier sont appelés à se mobiliser, à l’appel de l’Observatoire international des avocats en dangers, créé par la France, l’Italie et l’Espagne. Il mène une veille permanente sur la situation des professionnels de la justice menacés dans des différents pays du globe. Un Observatoire qui défend l’indépendance et la liberté d’exercer la justice.

 

La Chine répressive

Une mobilisation, cette année, qui se concentre sur la situation en Chine. « Ça a été successivement, l’Iran, la Turquie, les Philippines, le Honduras et cette année la journée de l’Avocat en Danger est dédiée à la situation particulière des avocats en Chine », explique sur Alpes 1 le bâtonnier du barreau des Hautes-Alpes, Jérôme Garcia. « Ils sont victimes, depuis des années, de mesures de représailles et de harcèlement », par les autorités. Tout cela parce qu’ils s’engagent dans les défenses des libertés civiles, politiques, sociales et économiques des justiciables.

« La situation des avocats dans un pays est, ni plus ni moins, le baromètre du degré de démocratie. Les avocats sont le premier rempart contre l’autoritarisme », met en garde maitre Jérôme Garcia.

 

 

Jérôme Garcia, bâtonnier de l'Ordre des avocats des Hautes-Alpes :