Haute-Provence : l’éclairage public, un enjeu écologique et économique pour DLVAgglo

Haute-Provence : l’éclairage public, un enjeu écologique et économique pour DLVAgglo

ENVIRONNEMENT / ÉCONOMIE / Si les 25 communes de la DLVAgglo décident de passer à l’extinction totale pendant 6h chaque nuit, près de 200.000 euros seraient économisés par an

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

L’éclairage public, un enjeu aussi bien écologique qu’économique pour la DLVAgglo. Alors que les prix de l’énergie ne cessent de flamber depuis le début du conflit russo-ukrainien, les économies sont de mise pour les collectivités et l’installation de LEDs est une piste pour faire baisser la facture. Une piste que l’agglomération a choisi dès 2017 en équipant, à ce jour, plus d’un tiers de ses 11.480 lampadaires et qui permettrait d’économiser près de 410.000 euros si tout le territoire passait aux LEDs. Pour faire face à cette crise énergétique, DLVAgglo propose également à ses communes membres de pratiquer l’extinction nocturne. Décision ne pouvant être prise que par les municipalités, elle est partiellement mise en place à Oraison, Sainte-Tulle et Volx, mais entièrement à Entrevennes, Esparron de Verdon, Le Castellet, Puimichel et Saint Martin de Brômes. Ces communes devraient être prochainement suivies par La Brillanne, Villeneuve et Vinon sur Verdon.

Notez finalement que si les 25 localités de la DLVAgglo décident de passer à l’extinction totale pendant 6h chaque nuit, près de 200.000 euros de trésorerie seraient préservés par an.

 

C.Lourenço