Alpes de Haute-Provence : la ZDAC de Forcalquier évacuée par les forces de l'ordre

Alpes de Haute-Provence : la ZDAC de Forcalquier évacuée par les forces de l'ordre

FAITS DIVERS / Merlin Longuet, le leader du Café des Libertés, a été interpellé

 

- Alpes de Haute-Provence

 

La ZDAC de Forcalquier évacuée ce mardi matin par les forces de l’ordre. Information confirmée par la préfecture des Alpes de Haute-Provence et le maire David Gehant. Ce bâtiment désaffecté, une ancienne briqueterie, était occupé illégalement par le mouvement du Café des Libertés depuis décembre dernier. Un mouvement qui se bat contre « la dictature sanitaire » et qui prône la « désobéissance civile ». Depuis plusieurs mois, il s’est donc implanté dans cette zone désaffectée et l’a proclamée ZDAC, pour Zone de Défense Active de la Culture. Les services municipaux et de l’État ne cessaient depuis de vouloir les déloger, avançant la dangerosité du site et son caractère privé. Selon nos informations, une centaine de gendarmes est sur place depuis ce mardi matin.

 

"Merlin a été tabassé, blessé", un militant

 

Quatre personnes étaient encore dans les lieux lors de l’évacuation, dont Merlin Longuet, l’une des figures de proue du « Café des Libertés ». Relaxé en début d’année pour non-port du masque et participation à des rassemblements non autorisés, il a été interpellé. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit le jeune homme être plaqué au sol après une altercation verbale avec un militaire. "Il a été tabassé, il est blessé, c'est une honte", dénonçait un militant. Selon ce dernier, le père de Merlin Longuet aurait aussi été interpellé. "L'évacuation se déroule dans le calme", explique la préfecture des Alpes de Haute-Provence. Contacté, le parquet de Digne les Bains s'exprimera dans l'après-midi pour préciser les suites judiciaires qui seront données. 

 

C. Cava Michard