Haute-Provence : Merlin Longuet du café des libertés de Forcalquier devant le tribunal

Haute-Provence : Merlin Longuet du café des libertés de Forcalquier devant le tribunal

JUSTICE / Il ne s'est pas présenté ce lundi à une convocation de la gendarmerie par crainte d'être placé en garde à vue et ainsi ne pas être présent à son procès

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Merlin Longuet du café des libertés de Forcalquier devant le tribunal. Membre actif de ce collectif qui organisait des manifestations tous les lundis du printemps 2021 en centre-ville de Forcalquier, ce jeune homme de 26 ans comparait ce mardi devant la cour de Digne les Bains pour 16 infractions au port du masque ainsi que 12 participations à des rassemblements illégaux et non déclarés.

 

« Beaucoup de personnes nous témoignent leur détresse sociale à cause des restrictions de liberté qui s’instaurent dans notre société », Merlin Longuet

 

Une audience qui aura finalement lieu même si fin avril, l’avocat de Merlin Longuet avait soulevé une question prioritaire de constitutionalité. Cette dernière a été retoquée par la Cour de Cassation qui n’a pas considéré cette question comme sérieuse et n’a donc pas saisi le Conseil Constitutionnel. Alors qu’il a reçu ce lundi une convocation à la brigade de gendarmerie de Forcalquier, ce Manosquin ne compte pas s’y rendre. Il craint d’être placé en garde à vue et ainsi être absent de ce procès qu’il a souhaité pour ouvrir un débat politique et idéologique.

Dans la droite lignée des rassemblements qui l’ont mené devant la justice, une mobilisation sera organisée à partir de 13h. Un concert en scénarisant l’arrivée au tribunal pour montrer « l’aberration de ses accusations » car pour Merlin Longuet, il est jugé pour « pique-nique et barbecue ». Notez finalement qu’en cas de condamnation, il compte d’ores et déjà faire appel.

 

C.Lourenço