Alpes de Haute-Provence : rendre la RD 4202 plus sûre, un enjeu prioritaire du Département

Alpes de Haute-Provence : rendre la RD 4202 plus sûre, un enjeu prioritaire du Département

SÉCURITE / Cet étroit tronçon de route d'à peine 3 kilomètres entre Entrevaux et Puget-Théniers a vu les décès de 18 accidentés en 40 ans

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Rendre la RD 4202 plus sûre, un enjeu prioritaire du Département. Dernier gros dossier de la dernière mandature, le projet de sécurisation de cet étroit tronçon de route limitrophe entre Entrevaux et Puget-Théniers qui a connu 18 morts en 40 ans a été repris en main par la nouvelle présidente du Conseil départemental, Éliane Barreille. Un dossier essentiel où la réactivité doit être le maitre-mot.

 

« Contre les gros excès de vitesse, il n’y a pas grand-chose à faire sauf mettre un radar, ce qui devrait être implanté par l’État assez rapidement », Éliane Barreille

 

Après avoir installé un revêtement sonore et abaissé la vitesse à 70 km/h sur ce bout de route long de 3 kilomètres, des premiers travaux d’urgence devraient débuter début décembre pour se terminer avant la fin de l’année. Avec le co-financement du Département des Alpes-Martimes, 700.000 euros sont mis de suite sur la table par Éliane Barreille pour sécuriser au plus vite les usagers tout en préservant le paysage malgré l’abattage de 26 arbres.

Une réflexion à long terme, bien au-delà de l’actuelle mandature, va également se mettre en route avec notamment l’élargissement de la chaussée. Un projet ambitieux car les Départements des Alpes de Haute-Provence et des Alpes Maritimes devront devenir propriétaires des terrains qui longent cette parcelle de la RD 4202. Quoiqu’il en soit, une enveloppe de 5 millions d’euros déclinée sur plusieurs années est d’ores et déjà prévue pour ces travaux futurs.

 

C.Lourenço