Alpes de Haute-Provence : assurance récolte "600 millions d'euros par an "

Alpes de Haute-Provence : assurance récolte "600 millions d'euros par an "

POLITIQUE / Le chef de l’État a fait plusieurs annonces à Corbières

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

14h20 : Emmanuel Macron ne devrait pas arriver les mains vides ce vendredi. Des annonces sont en effet attendues. Le Président de la République est en déplacement à Corbières en Provence avec le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie à l’occasion de l’événement Terres de Jim, plus grande foire agricole d’Europe en plein air. Une visite sous la pluie avec près d’une heure de retard pour le chef de l’État. Il était attendu vers 13h30 mais est finalement arrivé vers 14h20. De nombreux élus du territoire accompagnent le chef de l’Etat et le ministre de l’Agriculture : Christophe Castaner, député des Alpes de Haute-Provence, qui s’est fendu d’un « désolé pour la météo », mais aussi la préfète, Violaine Démaret ou encore le maire de Corbières, Jean-Claude Castel. Un agneau nommé "Jim" lui a été offert, tout comme des produits locaux ou encore un ouvrage sur Napoléon.

De nombreux scolaires sont aussi sur place. Certains ont pu s’entretenir quelques minutes avec le Président, mais aussi faire de nombreux selfies, le tout dans la bonne humeur.

 

15h00 : Une réunion sans la presse a débuté vers 15h00. A l’entrée un jeune agriculteur n’a pas manqué d’interpeller le Président sur les dégâts causés par le gel. « Nous allons mettre en place un système d’assurance plus durable » a assuré le chef de l’exécutif.

16h30: Concernant la question de l’assurance récolte, « cette question n’est pas neuve, nous allons créer le système de l’assurance récolte français avec la solidarité nationale. Il sera voté dans cette mandature » assure Emmanuel Macron.

 

"600 millions d’euros par an en moyenne pour financer le système seront mis sur la table" M. Macron

Le Président qui a aussi abordé le sujet sensible du loup :

17h45 : « Le loup, malheureusement on doit vivre avec, mais il faut donner plus de moyens pour se protéger » indique sur Alpes 1 Frédéric Esmiol.  Le président de la Chambre d’agriculture des Alpes de Haute-Provence n’a pas manqué de réagir aux annonces du chef de l'État. Cette « solidarité nationale » pour l’assurance récolte avec une enveloppe de 600 millions d’euros a ainsi été saluée, « c’est la première fois qu’on annonce un chiffre d’une telle ampleur », tout comme « cette simplification avec un interlocuteur par agriculteur » :

 

Notez que ce vendredi soir, Emmanuel Macron ira visiter Le Parais à Manosque selon Camille Galtier, le maire de la commune. Le président serait en effet un amoureux des mots de Jean Giono.  

 

M. Mathieu/ A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios