Alpes de Haute-Provence : la campagne de vaccination organisée en 3 phases

Alpes de Haute-Provence : la campagne de vaccination organisée en 3 phases

SANTÉ / 7 centres de vaccinations permettront de se faire vacciner dans l’ensemble du département

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Depuis le 7 janvier, la campagne de vaccination contre la COVID 19 a débuté. Durant cette première phase, seules les personnes âgées, en EHPAD ou les professionnels de santé à risque sont invités à prendre rendez-vous. À compter du 18 janvier, une seconde phase de la campagne de vaccination débutera. 

Dès lors, toutes les personnes âgées de plus de 75 ans ainsi que les personnes de plus de 18 ans et présentant de forts risques seront invitées à se faire vacciner. Pour organiser cette démarche et permettre à tous les habitants des Alpes de Haute-Provence de se rendre dans un centre à proximité de leur domicile, la préfecture ouvre 7 centres de vaccination :

 

  • Barcelonnette, salle du marché couvert. Le lundi de 14h à 17h, autres jours de 9h à 12h et de 14h à 17h, le samedi de 9 h à 12h, fermé le dimanche.  
  • Forcalquier, mairie, salle Pierre Michel. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30
  • Castellane, salle des fêtes. Les mardis et jeudis de 15h à 18h30
  • Manosque, salle Osco Manosco. Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 13h30 à 17h30
  • Digneles-Bains, Palais des Congrès. Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h30
  • Riez, salle polyvalente. Du lundi au vendredi de 14h30 à 18h30, le samedi de 8h30 à 12h30
  • Gréouxles-Bains, Clinique du Verdon. Mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h
  • Sisteron, salle de l’Alcazar. Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h.

 

Pour l’ensemble des centres, il sera obligatoire de prendre rendez-vous au préalable.

Grâce à ce maillage supérieur à la moyenne nationale, le territoire bas-alpin est largement couvert. C’est également un moyen de limiter les contraintes de livraison du vaccin. 

La 3e phase, à destination de l’ensemble de la population, débutera d’ici le printemps selon la préfecture. Les médecins libéraux pourraient également être autorisés à réaliser le vaccin au sein de leur cabinet médical ou à domicile.

 

M.Mathieu



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios