Alpes de Haute-Provence : la loi sur la Sécurité Globale sans le vote de D. Bagarry

Alpes de Haute-Provence : la loi sur la Sécurité Globale sans le vote de D. Bagarry

POLITIQUE / La députée des Alpes de Haute-Provence vote contre ce texte qu'elle juge attentatoire à nos libertés fondamentales

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Loi sur la Sécurité Globale, un texte qui n’obtiendra pas le vote de Delphine Bagarry. La députée des Alpes de Haute-Provence, anciennement La République en Marche, juge cette proposition « attentatoire à nos droits fondamentaux ». En ligne de mire pour la Parlementaire, l’article 24 qui pénalise la diffusion malveillante de l’image des forces de l’ordre. Si, selon elle, le signe politique est « alarmant », c’est parce que la Parlementaire estime que l’on s’attaque à la liberté de la presse, « les journalistes vont s’auto-censurer pour éviter une garde à vue préventive ». Delphine Bagarry prend l’exemple de la diffusion des images de l’évacuation violente d’un camp de migrants, en début de semaine à Paris, « cela démontre à quel pooint l’accès à cette information est essentiel ». Elle a donc voté contre cette proposition de loi.

 

C. Cava Michard