Haute Provence : débat entre Barcelonnette et le Département sur la gestion de la digue des colporteurs

Haute Provence : débat entre Barcelonnette et le Département sur la gestion de la digue des colporteurs

POLITIQUE / Une route très importante pour la circulation des poids-lourds à des fins de transport international

 

- Alpes de Haute Provence -

 

À la suite d’un courrier envoyé par le président du Conseil départemental René Massette à la municipalité de Barcelonnette, une proposition de reprise de la digue des colporteurs a été faite avec, en contrepartie, la réalisation de travaux de la part de la commune pour un coût allant de 3 à 6 millions d’euros. En effet, cette route est extrêmement dégradée avec le passage constant de poids lourds à des fins de transport international permettant notamment le lien avec l’Italie. Également par courrier, le maire Sophie Vaginay-Ricourt considère que la nature de cet axe a changé, par son usage, d’une voie communale à une voie départementale et ce n’est donc pas à Barcelonnette de payer la facture.

 

« C’est une route départementale qui doit être gérée et financée par le Département. C’est même insultant de nous envoyer une telle demande car c’est vraiment se moquer de nous », Sophie Vaginay-Ricourt

Dans l’optique de préserver la digue des colporteurs qui a déjà coûté plus de 5 millions d’euros à la mairie pour sa mise en conformité et sa sécurité, l’édile a décidé de prendre un arrêté de limitation du tonnage des poids lourds dans les prochains jours. Une décision qui a rencontré l’avis défavorable de la préfète des Alpes de Haute Provence, Violaine Demaret parce que cette route est classée par décret comme voie à grande circulation.

 

C.Lourenço



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios