Alpes de Haute-Provence : COVID-19, le département en vulnérabilité modérée

Alpes de Haute-Provence : COVID-19, le département en vulnérabilité modérée

SANTÉ / Selon l’Agence Régionale de Santé, le taux d’incidence a augmenté en deux semaines. Plus de personnes ont été testées positives au coronavirus

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Depuis plusieurs jours, les messages d’alerte se multiplient en région Provence-Alpes-Côte d’Azur face à la hausse des cas de COVID-19 sur le territoire. « Les indicateurs épidémiologiques sont en augmentation constante ces dernières semaines », pointe l’Agence Régionale de Santé.

 

Deux « clusters » en investigation dans les Alpes de Haute-Provence

Alors qu’il y a deux semaines, le taux d’incidence était de 7,4 sur le territoire bas alpin (nombre de personnes testées positives sur 100.000 personnes), il est désormais de 28,5. Actuellement, trois « clusters » sont en cours d’investigation. Une « dégradation » qu’il faut enrayer selon la préfecture du département. Dès ce vendredi, les Alpes de Haute-Provence sont donc placées en zone dite « vulnérabilité modérée ». « Un changement de niveau qui permet de renforcer les mesures de prévention et d’information », explique-t-on du côté de l’ARS.

 

« L’évolution sanitaire nécessite des efforts immédiats et importants de chacun », ARS

 

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé appelle donc à la « prise de conscience » face à cette situation sanitaire. Des mesures pourraient être mises en place rapidement, notamment l’extension de l’obligation du port de masque obligatoire dans l’espace public. Des opérations de sensibilisation et des opérations de contrôles seront également réalisées pour veiller au respect de l’obligation du port du masque et des gestes barrières. Il est aussi rappelé que le dépistage est gratuit, avec ou sans ordonnance.

 

Les villes s’organisent

Face à l’épidémie, des mesures avaient déjà été prises comme à Manosque où le port du masque est obligatoire depuis le 15 août sur le marché. Du côté de la ville préfecture, Digne les Bains, la médiathèque est fermée jusqu'à nouvel ordre suite à un cas de contamination d'un agent. D'autre part, l’obligation du port du masque pour les personnes de plus de 11 ans sur les lieux les plus fréquentés est renforcée. Ainsi, le marché du mercredi et samedi matin en centre-ville, la journée lavande ce samedi, le marché lavande et le vide grenier qui auront lieu le lendemain afficheront une obligation de se munir de son masque, tout comme le Tour de France le 31 août, le Festival des Cultures Urbaines le 5 septembre, le Forum des Associations le 6 septembre, le marché potier le 12 septembre, le Festival du Jeu le 19 septembre et le Rallye Étudiants le 23 septembre.

 

C. Cava Michard