Alpes de Haute-Provence : Fréquentation touristique et chiffre d’affaire en hausse en Ubaye.

Alpes de Haute-Provence : Fréquentation touristique et chiffre d’affaire en hausse en Ubaye.

Un plan de relance qui porte ses fruits et un message GO ! UBAYE qui a visiblement fonctionné, l’office de tourisme Ubaye Tourisme relève une progression de fréquentation de 11% par rapport à l’an passé avec une clientèle majoritairement française.

Porté par un « effet post-confinement », le plan de relance a été lancé fin mai. « Il s’est articulé autour de campagnes d’affichage de type « abri-bus » dans les principales villes de la région SUD PACA et d’Occitanie » précise Sophie Vaginay, maire de Barcelonnette et présidente de la communauté de communes Ubaye Serre Ponçon. Des achats d’espace publicitaire « presse magazine » ont complété le dispositif, relayé par des campagnes numériques. Trois thématiques : le vélo, la montagne douce et le Mexique ont permis à la vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon une reprise d’activité très rapide.

« Très satisfaits de ce début saison, nous avons eu plus de monde qu’en 2019 avec des journées dignes d’une semaine d’août », note Sylvain Verdier gérant d’un magasin de sport avec location de vélo sur la station de Pra Loup. 

Le vélo et la randonnée toujours en tête des pratiques individuelles, les activités commerciales autour des sports d’eaux vives ont repris avec une rivière qui présente cette année un niveau de débit d’eau idéal.

Un nouveau départ pour le tour de l’Ubaye GR 56 a permis, en l’espace de quelques jours, une fréquentation multipliée par 10 !

En revanche, du côté des sites patrimoniaux, le compteur affiche une légère baisse du nombre de visiteurs. Cependant, la découverte des villas dites « mexicaines » attire toujours avec des visites guidées à guichet fermé depuis le 1er juillet.

Cette fréquentation en hausse s’accompagne « d’un indice de satisfaction optimal » selon Ubaye Tourisme. « Un heureux constat en cette première partie de saison touristique. Les prévisions pour la suite de la saison sont, sur les mêmes bases, élevées. »