Santé : Disparité des primes Covid dans les Alpes du Sud.

Santé : Disparité des primes Covid dans les Alpes du Sud.

Les soignants des hôpitaux de Gap et Briançon toucheront la prime de 1500 euros, quant aux hôpitaux de Digne-les-Bains et Riez, ils ne toucheront que 500 euros.

Delphine Bagarry a écrit à Olivier Véran, le ministre de la santé, pour lui faire part de sa stupéfaction : « je déplore la répartition inéquitable de cette prime et je vous avais déjà alerté sur ce sentiment d’injustice facilement prévisible chez les soignants qui se sont tous impliqués : tous ont changé leurs horaires de travail, leurs habitudes, tous ont cherché une solution pour faire garder leurs enfants, tous ont bravé la peur de la maladie, l’angoisse de pouvoir la transmettre à leurs patients, à leurs proches, tous ont été confrontés à une infection inconnue et tous ont malgré tout continué à soigner, panser, soulager ».

Delphine Bagarry qui regrette de n’avoir pas été entendue et qui continue de s’insurger contre une prime qui divise « alors qu’elle doit être une reconnaissance commune, le ciment d’un rassemblement pourtant nécessaire et évident. »

La députée des Alpes de Haute-Provence qui rappelle par la même au ministre de la santé qu’au-delà de cette injustice, les soignants attendent bien plus qu’une prime, et que le Ségur de la santé devra déboucher sur « une réelle amélioration des conditions de travail des soignants, pour le bien de tous. ».

 

TM