Alpes de Haute-Provence : procès pour assassinat de T. Mangata, nouveau coup de théâtre ce lundi

Alpes de Haute-Provence : procès pour assassinat de T. Mangata, nouveau coup de théâtre ce lundi

JUSTICE / L’avocat de de la défense, Maître Denis Fayolle, a soulevé la nullité du supplément d’information, demandé il y a un an

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Deuxième jour du procès ce mardi pour l’assassinat de Teddy Mangata en 2012. Un procès qui avait déjà été tenu en décembre 2017 avant d’être renvoyé. Et ce lundi, c’est un nouveau coup de théâtre qui a eu lieu. L’avocat de la défense, Maître Denis Fayolle, a soulevé la nullité du supplément d’information, demandé il y a un an. Pour rappel, cet avocat avait été coupé dans sa plaidoirie en décembre 2017, par un témoin de dernière minute revenant sur ses déclarations. C’était le dernier jour du procès, la Défense débutait sa plaidoirie. Un complément d’information avait alors été ordonné, par le Président de la Cour d’assises, reportant le procès à 2018.

 

Ce lundi, en fin de matinée, la Cour s’est donc retirée pendant plus d’une heure

Elle a finalement rejeté les nullités soulevées mais aussi la demande de remise en liberté de Taofik Foughali. Les débats se sont donc ouverts ce lundi après-midi. Dans ce procès, qui doit durer cinq jours, ils sont cinq à la barre. C’est un assassinat sur fond de règlement de compte qui est jugé. Teddy Mangata, a été abattu rue Jean Mermoz à Forcalquier alors qu’il sortait son chien, le 7 novembre 2012. L’homme de 27 ans succombe après avoir reçu deux coups de fusil, l’un de face, l’autre dans le dos. Rapidement, c’est le nom de Taofik Foughali qui ressort chez les enquêteurs, alors qu’un différend semble opposer sa famille aux frères Mangata. Le délibéré devrait être rendu vendredi soir.

 

LR