Alpes de Haute-Provence : (MAJ) les obsèques de G. Sauvan auront lieu mardi

Alpes de Haute-Provence : (MAJ)  les obsèques de G. Sauvan auront lieu mardi

CARNET NOIR / Il avait démissionné le 1er septembre de sa fonction de président du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence. Gilbert Sauvan s'est éteint ce samedi des suites d'une longue maladie

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Gilbert Sauvan est décédé ce samedi matin à l'âge de 61 ans. Il avait démissionné le 1er septembre de sa fonction de président du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence pour des raisons de santé. Une fonction qu'il exerçait depuis 2012. 

Il avait débuté sa carrière politique comme maire de Peyroules de 1983 à 2008. C'est en 1997 qu'il devient suppléant de Jean-Louis Bianco, alors député PS des Alpes de Haute-Provence. C'est en 1998 qu'il fait son entrée sur les bancs du Conseil Général des Alpes de Haute-Provence pour le canton de Castellanne, une fonction doublée par une vice-présidence jusqu'en 2012. 2012, année du tournant politique pour Gilbert Sauvan puisqu'il prend la succession de Jean-Louis Bianco à la tête du Conseil Départemental mais entre aussi sur les bancs de l'Assemblée Nationale à Paris en tant que député. Une fonction qu'il a occupée jusqu'il y a peu en 2017, avant d'annoncer ne pas se présenter pour un second mandat.

 

Les premières réactions 

"Mes premières pensées vont à Irène et sa fille", réagit Claude Fiaert, maire de l'Escale, conseiller départemental de Volonne et candidat pour la succession à la présidence adoubé par Gilbert Sauvan. Un élu qui annonce perdre "un ami et un compagnon de route, je lui dois beaucoup en politique, il est celui qui m'a fait confiance en premier".

"Il agissait pour l'intérêt général", C.Fiaert

Claude Fiaert regrette "un homme attaché à chacun des Bas Alpins, il n'a jamais cessé de s'investir pour notre departement qu'il connaissait et aimait tant. Son engagement se traduisait par une farouche volonté de servir les autres et l'intérêt général".

 

"La différence et la complémentarité, c'est ce qui faisait notre lien", C. Castaner

Le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du Gouvernement, ancien député de l'autre circonscription des Alpes de Haute-Provence durant le mandat parlementaire de Gilbert Sauvan, Christophe Castaner témoigne aussi après cette disparition."Nous étions très différents mais très complémentaires, c'est ce qui faisait aussi notre lien".

 

"Il est lié à ce que j'ai fait dans les Alpes de Haute-Provence, J-L. Bianco

Quant à Jean-Louis Bianco, son témoignage est lié au passé politique commun avec Gilbert Sauvan, "il a été mon suppléant, mon vice-président, mon successeur. Je suis très triste. C'est une perte terriblement triste, c'était un homme très sage" souligne Jean-Louis Bianco, ex-député et président (PS) du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence.

 

"C'était comme un frère", J. Y. Roux

 Le sénateur des Alpes de Haute-Provence Jean Yves Roux se montre très ému. " On avait beaucoup d'amitié, pour moi c'était comme un frère. On était très proche l'un de l'autre. Il avait des opposants politiques mais il les respectait (...) Il était amoureux de ce département. "

 

"Il était amoureux de ce département", P. Granet

Patricia Granet, maire de Digne les Bains, présidente de l’agglomération Provence Alpes Agglomération et 1ère vice présidente du conseil départemental des Alpes de Haute-Provence rend hommage à cet ami, "un homme bon. Il était un homme amoureux du département, volontaire pour que les choses aillent mieux et puissent fonctionner dans l'intérêt de tous" .

 

"Il s'agissait d'un homme bon, engagé et courageux," E. Fontaine Domeizel

La députée LREM des Alpes de Haute-Provence,  Emmanuelle Fontaine Domeizel, a tenu à présenter ses condoléances à la famille de Gilbert Sauvan. " Sa disparition engendre une tristesse sur tout le département des Alpes-de-Haute-Provence.Il s'agissait d'un homme bon, engagé et courageux qui aimait son territoire", indique-t-elle.

 

"Le parcours d'un engagement sans faille pour les Alpes de Haute-Provence", D. Bagarry

La députée LREM des Alpes de Haute-Provence Delphine Bagarry, qui a succédé sur la circonscription de Gilbert Sauvan et ancienne conseillère départementale sous sa majorité, garde " le souvenir d'un homme politique qui a toujours su rester à l'écoute de ses concitoyens pour mieux défendre les intérets de notre territoire. De son mandat de maire de Peyroules à celui de député, à l'Assemblée, c'est le parcours d'un engagement sans faille pour les Alpes de Haute-Provence". 

 

"C'est une personnalité de premier plan dont l'absence va peser", N. Ponce-Gassier

"Cette disparition va marquer notre département où il est élu depuis 1983. C'est une personnalité de premier plan dont l'absence va peser. Je tiens à rendre hommage à l'homme, courageux jusqu'au bout dans son combat contre la maladie, à l'élu qui connaissait si bien ce département et a été de toutes batailles pour défendre ce monde rural qu'il aimait tant", souligne Nathalie Ponce-Gassier, 3e Vice-présidente du Conseil départemental, Présidente par intérim du Conseil départemental. 

 

"Aujourd'hui, je pleure l'homme, le camarade, l'ami" R. Massette 

"Au côté de Jean-Louis Bianco, puis auprès de lui lorsqu'il est devenu Président, j'ai apprécié la confiance qu'il m'a témoignée en me confiant des responsabilités importantes. Aujourd'hui, je pleure l'homme, le camarade, l'ami", témoigne René Massette, Vice-président du Conseil départemental, Président du syndicat mixte du Val d'Allos (SMVA) et du Syndicat mixte d'aménagement de Pra Loup (SMAP), Président du Syndicat D'Énergie des Alpes de Haute-Provence (SDE 04). 

 

"Je garde en mémoire sa simplicité, sa disponibilité pour tous, son sens de la justice, ses convictions profondes de militant socialiste", P. Valenti

Un décès qui provoque une « infinie tristesse » également au sein de la fédération du PS des Alpes de Haute-Provence. Paola Valenti, la première secrétaire fédérale, garde la mémoire « de ses qualités d'homme, sa simplicité, sa disponibilité pour tous, son sens de la justice, sa droiture, sa détermination dans ses volontés et sa ténacité ». La responsable du parti met en avant aussi ses « convictions profondes de militant socialiste », ses « qualités d’élu, de Peyroules à Castellanne, dans ses mandats au Conseil général et à la Présidence d conseil départemental jusqu'à l'Assemblée Nationale, nous garderons la mémoire de son dévouement au service de ce territoire qu'il aimait passionnément et de tous ses habitants ».

 

"Gilbert était quelqu'un de très attaché aux Alpes du Sud", J.M Bernard

Réaction également dans le département voisin, celui des Hautes-Alpes par la voix de l'homologue départemental de Gilbert Sauvan, Jean-Marie Bernard, président du Département. Il se souvient du travail commun "sur de nombreux sujets, notamment celui de la culture, tant nos territoires sont proches et semblables à bien des égards. Gilbert était quelqu'un de très attaché aux Alpes du Sud et il a oeuvré pour son territoire jusqu'à sa dernière heure".

 

« C’était un habitué des combats », P. Boyer

La députée LREM de la 1ère circonscription des Hautes-Alpes Pascale Boyer met en avant la carrière politique de Gilbert Sauvan, « c’était un habitué des combats, il s’est battu pour son territoire et défendre le maintien d’un service public menacé dans la réalité, mais il a perdu celui contre cette longue maladie. Ce passionné est allée jusqu’au bout de son engagement politique ».

 

 

"Nous perdons un homme politique aux qualités humaines", Parti Socialiste des Hautes-Alpes

"Gilbert Sauvan était un grand serviteur du bien commun. Il a consacré son énergie au service de ses convictions et de son territoire. Homme de grande valeur, il a toujours su faire passer l’intérêt général en priorité. Nous perdons un homme politique aux qualités humaines reconnues par tous et un ami", indique dans un communiqué la fédération du Parti Socialiste des Hautes-Alpes.

 

À noter que: les obsèques de Gilbert Sauvan auront lieu mardi à 11 heures à l'église de la Foux à Peyroules.



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios