Région PACA : un livre blanc des risques naturels sera livré fin d’année

Région PACA : un livre blanc des risques naturels sera livré fin d’année

POLITIQUE / Les mouvements de terrain sur la Rochaille ou le Pas de l’Ours feront partie du livre blanc. Reste désormais à savoir si la Région pourra, ou non, aider les Départements face à une loi qui lui interdit.

 

- Région PACA - 

 

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur va recenser tous les risques naturels sur ses territoires. Les conclusions seront rendues fin 2018-début 2019, avec la livraison d’un « livre blanc » par le Comité Risques. Un comité qui vient d’être créé au sein de l’hémicycle marseillais et qui pourrait servir de levier aux problématiques routières dans les Alpes du Sud, notamment à la Rochaille dans l’Ubaye et le Pas de l’Ours dans le Queyras.

 

Un comité risques autour de scientifiques et chercheurs

C’était une promesse de campagne de Christian Estrosi : créer un comité risques en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est désormais chose faite depuis ce vendredi. Il réunit des élus locaux, des scientifiques et des techniciens et se divise en plusieurs commissions : inondations, incendies, calamités agricoles et multirisques en montagne.

Une dernière commission présidée par Eliane Barreille, vice-présidente régionale élue dans les Alpes de Haute-Provence, devrait intéresser les Départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence. Deux territoires soumis à deux importants mouvements de terrain sur les routes, condamnant une partie du Queyras et une partie de l’Ubaye. Les chantiers de sécurisation s’élèvent à plusieurs millions d’euros, mais les deux hémicycles n’ont pas les reins assez solides pour assumer les dépenses et se tournent donc vers la Région.

 

Eliane Barreille

 

Comment contourner la loi qui interdit à la Région d’intervenir sur les routes ?

La loi interdit aux Régions de venir en aide aux départements. Pourtant, lors de la catastrophe du Chambon sur la départementale 1091 entre Isère et Hautes-Alpes, la Région y est allée de sa poche. Seule possibilité : contourner la loi en avançant l’intérêt du développement économique.

Un « libre blanc » sera créé, il recensera l’ensemble des risques sur le territoire régional.

Pas d’aides aux Départements avant la fin de l’année, ou le début de l’année prochaine. Soit la Région décide d’une clause  de revoyure de l’actuel Contrat de Plan État-Région, soit décide de faire figurer ces aides au sein du prochain CPER.

D’ailleurs, les gelées noires et feu bactérien qui touchent ou ont touché les exploitations arboricoles des Alpes du Sud feront aussi l’objet d’une étude de la commission calamité agricole.

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios