Région PACA : Estrosi en Israël, « #BringBackOur50000Euros », quand un collectif citoyen réclame un remboursement

Région PACA : Estrosi en Israël, « #BringBackOur50000Euros », quand un collectif citoyen réclame un remboursement

POLITIQUE / Après les élus d’opposition, c’est maintenant une pétition en ligne qui demande des comptes au président de la région PACA après sa visite et ses prises de position en Israël.

 

- Région PACA -

Des réactions et des remises en question qui n’en finissent pas. Christian Estrosi, qui avait rencontré mercredi dernier le Premier ministre israélien à Jérusalem, avait annoncé le versement d'une subvention de 50.000 euros à une association paragouvernementale qui soutient la colonisation dans les territoires occupés. « Je lui ai dit tout mon soutien après la résolution de l'ONU », a expliqué Christian Estrosi sur Twitter. Une rencontre avec Benyamin Nétanyahou qui a provoqué les saillies de la  gauche.

 

Une réponse qui n’aura pas convaincu…

Par la suite, la justification de la métropole Nice Côte d'Azur n’aura manifestement pas convaincu. Ainsi dans un communiqué la métropole déclare que « le déplacement, préparé depuis plus d'un mois, était inscrit au programme depuis le début d'année. Il a duré cinq jours et était composé de trois parties ». « Une partie pour nouer et renforcer les relations que Nice entretient avec les villes israéliennes », a détaillé la métropole. Dans la deuxième partie, « il s'agissait de soutenir la plantation d'arbres dans une région sinistrée par un incendie et de planter 86 arbres en mémoire des victimes de l'attentat de Nice ». La troisième partie était composée « de rendez-vous institutionnels de haut niveau, notamment avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu, qui fut un des premiers à témoigner son soutien à Nice après l'attentat du 14 juillet ».

 

Ni l’opposition…

Un déplacement qui a fait dire à Christophe Castaner, député (PS) dans les Alpes de Haute-Provence et ex-chef de file socialiste lors des dernières élections régionales en PACA, que ce voyage et cette annonce constituent « du clientélisme pur ». « Non seulement le contribuable paie le déplacement, mais on apprend qu'il engage la région pour acheter une clientèle », celle des « amis d'Israël », avait alors dénoncé le député.  L’élu qui regrette au passage que Christian Estrosi « conteste l'existence de la Palestine » quand la France porte « la position de l'équilibre ».

Autre réaction aujourd’hui, celle du mouvement Ensemble ! (associé à EELV et au PCF lors de l’élection régionale) : « en s'asseyant sur les droits des Palestiniens à avoir un État, M. Estrosi se range aux côtés des faucons israéliens et fait reculer la paix si nécessaire et si vitale. La colonisation sauvage est une annexion de fait qui va à l'encontre de toutes les résolutions de l'ONU, M. Estrosi se met ainsi en dehors du droit international et cela n'est pas acceptable de la part d'un responsable politique ayant la fonction de président de notre région. »

 

« Nous, contribuables, ne nous reconnaissons pas dans la mégalomanie d'un homme qui a force de cumuls, ne cesse de dépasser ses prérogatives. » Collectif  "Des citoyens pour la dignité et contre l’oppression."

 

Ni un collectif citoyen … #BringBackOur50000Euros 

C’est au tour maintenant d’un collectif citoyen de monter au créneau et de lancer une pétition sur le site Change.org, impulsée par des « contribuables azuréens ».

9.646 signataires à cette heure, dont le PCF dans les Hautes-Alpes, d'une lettre adressée au président de la région PACA, qui en appelle au président de la région à rembourser le « don de 50.000 euros par la région au fond national juif -KKL- connu pour son activité coloniale. »

N’acceptant pas le choix de Christian Estrosi d’aller à l’encontre du « vote du conseil de sécurité de l'ONU » le collectif annonce ne pas vouloir laisser l’élu « utiliser notre argent pour financer des projets illégaux et piétinant le droit international, et la dignité du peuple palestinien (…) il portera seul la responsabilité de ses poignées de main ensanglantées. »



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Région PACA : Pierre Dartout nommé nouveau préfet

POLITIQUE / Agé de 63 ans, il est actuellement préfet de la Nouvelle Aquitaine et de la Zone de Défense Sud-Ouest

Témoin du Jour, François Lefebvre, Train de Nuit Paris-Briançon

TRANSPORTS / Il dénonce le manque de considération des Hautes-Alpes par la SNCF, qui complique l’organisation des vacances pour les touristes, en rendant la destination Hautes-Alpes plus difficile à envisager.

Hautes-Alpes : il ne peut pas réserver son train de nuit Paris-Briançon

TRANSPORTS / François Lefebvre dénonce le manque de considération des Hautes-Alpes par la SNCF, qui complique l’organisation des vacances pour les touristes, en rendant la destination Hautes-Alpes plus difficile à envisager.

Hautes-Alpes : la Région envisage de supprimer 5 trains entre Gap et…

TRANSPORTS / Selon la CGT Cheminots, la Région aurait décidé de supprimer ces trains. L’organisation prévoit des conséquences sur l’emploi mais aussi sur les travailleurs et étudiants.

Alpes de Haute-Provence : après le décès de son fils, une mère dénonce…

SOCIÉTÉ / M. Vibien a perdu son fils de 23 ans dans un accident. Ce n’est que quelques semaines après le décès qu’elle apprend qu’un acte invasif, présenté comme « soin de conservation », a été réalisé sur le corps de son enfant. 8 à 10 l de formol ont été injectés. Elle dénonce un abus de faiblesse, une atteinte à l’intégrité physique et demande une meilleure communication des pompes funèbres

Alpes de Haute-Provence : il se bat contre le mur entre Israël et la…

POLITIQUE / Témoignage d'un homme qui s’est vu confisquer une partie de ses terres agricoles, pour qu’un mur soit érigé entre Israël et la Cisjordanie à la fin des années 80.

Hautes-Alpes : la Région demande une réunion d'urgence avec le préfet

POLITIQUE / Selon le président de la Région, Renaud Muselier, les conducteurs des transports régionaux auraient à faire face à un afflux de migrants tentant de monter dans les bus. D'autre part, selon le représentant, la PAF ordonnerait également aux conducteurs de prendre les migrants à bord, sans titre de transport

Région PACA : « nous ne serons plus le tiroir-caisse des autres collectivités…

POLITIQUE / Les orientations budgétaires 2018 étaient présentées ce vendredi matin au sein de l’hémicycle marseillais

Hautes-Alpes : ouverture dès le début de l’année 2018 de la fabrique…

CULTURE / Les locaux sont actuellement en cours d’acquisition par la Région pour une ouverture prévue le 1er février 2018.

Alpes de Haute-Provence : Manosque, une pétition pour que la gestion…

ENVIRONNEMENT / Un collectif se bat pour que la gestion de l'eau revienne sous le giron public

Hautes-Alpes : Chantal Eyméoud rejoint « La France Audacieuse » de…

POLITIQUE / Entouré de 20 membres fondateurs, dont Chantal Eyméoud, l’ancien président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, lance son mouvement, « La France audacieuse », pour peser à droite.

Région PACA : Stéphane Bouillon préfet de la région PACA, nommé nouveau…

POLITIQUE / Stéphane Bouillon, préfet de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est nommé préfet du Rhône. Il remplace Henri-Michel Comet, limogé après les dysfonctionnements graves qui ont conduit à libérer Ahmed Hanachi, le tueur de la gare Saint-Charles à Marseille.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios