Alpes du Sud : transports en commun, quelles mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ?

Alpes du Sud : transports en commun, quelles mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ?

TRANSPORTS / L’absentéisme dans les sociétés de transports peuvent atteindre les 30% au pire de l’épidémie selon le gouvernement.

 

- Alpes du Sud -

Si la lutte contre l’épidémie de coronavirus s’intensifie, hors de question pour le moment de mettre les transports en commun à l’arrêt. « Les transports publics seront maintenus, car les arrêter, ce serait tout bloquer, y compris la possibilité de soigner », a déclaré le président Emmanuel Macron dans son allocution télévisée ce jeudi soir. Par ailleurs, le chef de l’Etat incite chacun à limiter au maximum ses déplacements. En cas de passage au stade trois, les principales compagnies de transports terrestres ont la possibilité d’enclencher un plan de continuité afin de compenser l’absentéisme éventuel du personnel pour cause de confinement ou tout simplement pour la garde de leurs enfants. Le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari estime que l’absentéisme parmi le personnel des sociétés de transports peut grimper jusqu’à 30% au plus grave de l’épidémie.

Contactée par nos soins, la CGT cheminots de Veynes indique que « des mesures complémentaires de nettoyage » ont été entreprises dans les rames de la SNCF.

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios