Alpes du Sud : au coeur de la première semaine du Tour de France 2020

Alpes du Sud : au coeur de la première semaine du Tour de France 2020

SPORTS / Le tracé du Tour de France 2020 a été officiellement présenté ce mardi et une nouvelle fois, l’organisation de la Grande Boucle honore les Alpes du Sud de son passage

 

- Alpes du Sud -

 

Le Tour de France va emprunter pour une nouvelle édition les routes des Alpes du Sud. Et cette année, la Grande Boucle ne se fera pas attendre car c’est à Sisteron que la troisième étape se conclura le 29 juin prochain. « J’avais dit un jour à Monsieur Prudhomme, je rêve d’avoir le Tour de France avant 2020. Et début juillet, il m’a appelé et il m’a dit : "vous pouvez rêver" ». C’est un rêve qui devient donc réalité pour Daniel Spagnou, maire de Sisteron. La commune des Alpes de Haute Provence sera également ville départ le lendemain avec une étape qui s’achèvera à la station d’Orcières-Merlette 1850, la première arrivée en altitude de ce Tour de France à l’occasion de la quatrième étape, le 30 juin. « Il y avait une véritable attente pour que, à nouveau, la Grande Boucle fasse le choix de revenir à Orcières. Aujourd’hui, nos vœux sont comblés », indique, tout à sa joie, Patrick Ricou, maire d'Orcières.

 

Gap, ville-étape pour la 26ème fois depuis la création du Tour de France

Le passage du Tour de France est un grand évènement qui devient presque habituel à Gap. Pour la deuxième année consécutive et la 26ème fois, la plus grande course cycliste au monde passe par la capitale douce qui accueille le départ de la cinquième étape, le 1er juillet. « La ville de Gap est toujours placée dans les deux sens, aussi bien à l’entrée qu’à la sortie des Alpes. On est une étape type de transition et c’est pour cela qu’on est souvent accueilli », explique Daniel Galland, ajoint au maire de Gap chargé des sports.

 

De belles retombées économiques en ligne de mire pour le département des Hautes-Alpes

Avec cinq passages du Tour de France lors des sept dernières éditions, les Hautes-Alpes confirment le statut de département le plus visité par la Grande Boucle. Lors de cette édition 2020, c’est le sud du département qui est mis à l’honneur à l'image du Buëch, du Dévoluy et du Champsaur-Valgaudemar. Une aubaine pour ces régions qui peuvent espérer de très belles retombées économiques. « Un évènement énorme comme celui-ci, ce sont quelques 15 à 20 millions d’euros en hébergements, commerces et prestations de service » expose Yvan Chaix, directeur de l’Agence de Développement des Hautes Alpes.

Le reportage de Christophe Lourenço :

 

 

C. Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios