Alpes du Sud : thanatopracteur, "redonner un aspect plus serein aux défunts"

Alpes du Sud : thanatopracteur, "redonner un aspect plus serein aux défunts"

SOCIÉTÉ / Redonner un aspect serein à un défunt, rendre les choses plus supportables : focus aujourd’hui sur le métier de thanatopracteur.

 

- Alpes du Sud - 

 

Redonner un aspect serein à un défunt, rendre les choses plus supportables : focus aujourd’hui sur le métier de thanatopracteur. Un métier exposé dans l’actualité cette semaine alors qu’une mère de famille résidant dans les Alpes de Haute-Provence lance une pétition en ligne. Après le décès de son fils de 23 ans dans un accident de voiture en juillet dernier à Peipin, elle demande une meilleure communication de la part des pompes funèbres.

Selon elle, elle n’aurait pas été informée par l’entreprise funéraire des soins de conservation, à savoir de thanatopraxie, effectués sur le corps de son enfant.

 

"Nous n'enlevons rien à la douleur mais cela rend les choses plus sereines"

 

Mais la thanatopraxie, qu’est-ce que c’est ? Un métier peu répandu dans les Alpes du Sud puisqu’ils ne sont que trois à exercer. Marine Queyras est professionnelle sur Gap. Son métier pour elle est de rendre le décès plus supportable pour les familles. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios