Alpes du Sud : dotation de l’État, J.Giraud obtient des engagements du Président de la République

Alpes du Sud : dotation de l’État, J.Giraud obtient des engagements du Président de la République

ÉCONOMIE / Joël Giraud annonce avoir obtenu « des engagements du Président de la République » concernant les dotations de l’État aux collectivités rurales, urbaines et péri-urbaines qui ne baisseront plus. L’occasion pour Alpes 1 de faire le point sur les dernières déclarations qui concernent un sujet capital pour l’ensemble des collectivités locales.

 

- Alpes du Sud -

 

Depuis plusieurs semaines, la question des dotations de l'État aux collectivités locales fait débat, avec des annonces se succédant les unes aux autres. Alpes 1 fait le point sur les dernières déclarations qui concernent un sujet capital pour l’ensemble des collectivités locales.

 

Au fait, les dotations de l’État c’est quoi ?

Pour fonctionner, les collectivités locales (communes, départements et régions), peuvent compter sur la dotation globale de fonctionnement (DGF). Une enveloppe qui s’ajoute aux ressources issues des différents impôts et taxes. Concrètement pour une ville comme Gap (41.000 habitants), la DGF représente 20 % des recettes totales alors que pour une petite commune comme Colmars les Alpes (398 habitants), celle-ci représente près de 44 % des recettes totales. Un poids économique qui n’est donc pas négligeable dans le budget de petites communes, majoritaires dans les Alpes du Sud. Il existe plusieurs types de dotations :

La dotation globale de fonctionnement (DGF)

C'est la plus grosse enveloppe de l'État accordée aux collectivités, elle permet notamment de payer les employés municipaux ou encore de financer la vie quotidienne des collectivités. Selon les chiffres du gouvernement, elle s'élevait à 40,1 milliards en 2014, 36,6 milliards en 2015  et  33,2 milliards en 2016.

Les dotations d'équipement

Ces dotations aident les collectivités à financer leurs équipements et leurs infrastructures. Elles se répartissent entre la dotation globale d'équipement (DGE) et la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR). En 2016, la DETR s'élevait à 815 millions d'euros et la DGE des départements à 216 millions.

Les dotations de compensation

Enfin, les dotations de compensation servent à compenser des transferts de compétences de l'État aux collectivités. Il s'agit notamment de la dotation générale de décentralisation, qui s'élevait à 1,6 milliard d'euros en 2016. Elles peuvent également servir à compenser les exonérations et dégrèvements consentis par l'État sur la fiscalité locale.

La dotation nationale de péréquation

Mécanisme de  solidarité entre collectivités dans lequel les plus riches vont reverser une partie de leurs ressources aux plus défavorisées après un calcul complexe.

La dotation de solidarité rurale

Pour les petites communes de milieu rural avec peu de ressources.

 

Les dotations de l'État aux collectivités locales en trois épisodes :

Début août 2017, le gouvernement annule les crédits de l'État destinés aux collectivités territoriales, pour un montant d'environ 300 millions d'euros.

5 septembre 2017,  Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement,  annonce  « vouloir prendre le temps de discuter avec les collectivités locales (...) pour diminuer les dépenses de fonctionnement et augmenter l'investissement ». Christophe Castaner a également indiqué qu'il n'y aurait pas de baisse de la dotation globale de fonctionnement des collectivités locales dans le budget 2018. Le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement a toutefois ajouté que le gouvernement entendait réaliser 13 milliards d'euros d'économies en dépenses de fonctionnement des collectivités locales, en 2019.

10 septembre 2017, Joël Giraud, annonce avoir obtenu « des engagements du Président de la République » concernant les dotations de l’État aux collectivités rurales, urbaines et péri-urbaines qui ne baisseront plus. Lors d’une réunion de travail à l’Élysée, le député des Hautes-Alpes et Rapporteur général de la commission des Finances a interrogé le Président de la République sur le sort réservé aux collectivités territoriales dans le cadre de la programmation des finances publiques, et notamment les plus rurales d’entre elles.

 

« Parvenir à une plus grande équité »

À cette occasion, le Président de la République a pu s’engager sur la méthode, « à savoir la concertation dans le cadre de la Conférence des territoires qui sera par ailleurs déclinée par les représentants de l’État localement, et la différenciation de l’action publique en fonction de la réalité des territoires. L’objectif est de parvenir à une plus grande équité, qui soit fonction de la réalité du terrain, particulièrement diverse en France et dans les outremers. »

Emmanuel Macron s’est également « engagé sur le fond à ne pas baisser de manière aveugle les dotations », précise Joël Giraud. Il a ainsi indiqué que la régulation des comptes et le pacte financier se réalisera par  « une contractualisation avec 300 collectivités, incluant les Départements et les Régions, qui représentent 80 % de la dépense de l’État liée aux collectivités. Il s’agit donc in fine de 150 communes et intercommunalités significatives. »

Reste maintenant à connaitre les territoires concernés et les montants engagés.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes du Sud : arrêt maladie, le jour de carence rétabli pour les fonctionnaires…

POLITIQUE / Les députés ont rétabli le jour de carence des fonctionnaires en cas d'arrêt-maladie, le gouvernement espérant lutter contre le micro-absentéisme. De son côté le député des Hautes-Alpes, Joël Giraud, a apporté quelques nuances au texte.

Alpes du Sud : la compétence assainissement transférée au 1er janvier…

ENVIRONNEMENT / Ainsi à partir du 1er janvier 2018, la collectivité sera l’interlocuteur unique des usagers

Hautes-Alpes : Tallard en dehors du dispositif Pinel, Jean-Michel Arnaud…

POLITIQUE / Le maire de Tallard et Président de l'Association des Maires de France pour les Hautes-Alpes regrette "que la notion de bassin de vie ne soit pas intégrée à ce stade du projet de Loi de Finances".

L’invité d’Au Bout de l’Actu : « la possibilité de tir devrait…

ENVIRONNEMENT / Michel Meuret, directeur de recherches au sein de l’INRA Institut National de la Recherche Agronomique Écologue spécialiste du comportement du loup, des animaux conduits sur pâturages naturels et des savoirs et pratiques d’élevage.

Alpes du Sud : les députés votent le maintien des Alpes du Sud dans…

ÉCONOMIE / Une véritable avancée pour le BTP : la loi de finances prévoyait de sortir les Alpes du Sud des zones concernées par le dispositif Pinel. Un dispositif qui concerne 70 % des acquisitions dans les Hautes-Alpes

Alpes du Sud : énergie, J.Giraud fait repousser la fin du crédit d'impôt…

ÉCONOMIE / Les députés ont adopté en commission un amendement du rapporteur général et député (LREM) des Hautes-Alpes, Joël Giraud, au projet de budget 2018.

Alpes du sud : les rendez-vous sportifs du week-end

SPORT / Troisième tour de la Coupe Robert Gage en football, le derby Briançon vs Gap en basket, ou encore le 7ème duathlon en Durance à Château-Arnoux.

France/Alpes du Sud : plan loup, rencontre inédite entre maires et syndicats…

SOCIÉTÉ / Des propositions ont été faites et la menace est présente : s’ils ne sont pas entendus par le gouvernement, ils passeront à la vitesse supérieure

Hautes-Alpes : grogne du BTP 05, J. Giraud demande à l'Assemblée Nationale…

POLITIQUE / Selon plusieurs structures économiques des  Hautes-Alpes, les conséquences de la loi de finances seraient fatales. Cette loi, appliquée en janvier prochain, prévoit de supprimer du dispositif Pinel les zones B2 et C, soit la totalité des Hautes-Alpes.

Alpes du Sud : record d’amendements adoptés pour les zones rurales…

ÉCONOMIE / C’est le député des Hautes-Alpes, Joël Giraud, qui est le rapporteur général des finances

Alpes du Sud : les chiffres du chômage pour le mois de septembre ont…

ÉCONOMIE/ Tendance à la baisse sur un mois dans nos départements

Alpes du Sud : l’ANEM rend hommage à Robert de Caumont

POLITIQUE / Ce vendredi matin lors de la dernière journée du 33ème congrès de l’Association Nationale des Élus de Montagne (ANEM), à Forcalquier, un hommage appuyé a été rendu à Robert de Caumont

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios