Alpes du Sud : les Préfets rappellent les règles d’abattage pour l’Aïd al Adha

Alpes du Sud : les Préfets rappellent les règles d’abattage pour l’Aïd al Adha

SOCIÉTÉ / L'Aïd al-adha débute ce vendredi. Pendant trois jours, les musulmans vont faire la fête selon les rites traditionnels. À cette occasionn le préfet des Alpes-de-Haute-Provence rappelle la réglementation relative à l’abattage rituel.

 

- Alpes du Sud -

 

Les musulmans du monde entier célèbreront à partir de ce vendredi 1er septembre l’Aïd al-adha, ou Aïd el-kébir, l’une des fêtes les plus importantes de leur religion. Cette fête commémore le sacrifice d’Ibrahim (l'Abraham des chrétiens). Selon le Coran, celui-ci s’apprêtait à obéir à un commandement divin en sacrifiant son fils.

À cette occasion, les préfectures des Alpes du Sud rappellent que les animaux sacrifiés doivent l’être selon certaines règles. L’abattage, par exemple, ne peut être réalisé que par un abattoir agréé et placé sous le contrôle des inspecteurs de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), sous peine de 6 mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende. Sachant également que la mise à disposition de locaux, de terrain, d’équipements permettant de réaliser un abattage hors abattoir est une complicité de délit et condamnable à ce titre.


La réglementation relative à l’abattage rituel en détail :

S'agissant de la protection des animaux et de la santé publique, la réglementation impose que l'abattage rituel s'effectue dans un abattoir agréé.

En raison des risques de transmission de maladies contagieuses des animaux, un arrêté préfectoral limite les mouvements d’animaux présentant des risques sanitaires et interdit la détention et le transport d’ovins par les particuliers.

Le fait de consommer un agneau abattu dans un abattoir agréé est une garantie de qualité sanitaire et de traçabilité de la viande.

Toute personne qui contrevient à ces obligations s’expose à des poursuites judiciaires et encourt des sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur. Les services de l'État procéderont à des contrôles réguliers. Les infractions seront sanctionnées, les animaux saisis et le signalement de tout abattage clandestin sera transmis au Procureur de la République.

Pour obtenir une carcasse de mouton, les fidèles peuvent s’adresser à leur boucher, ou commander à l’avance leur agneau à un négociant en viandes d’un abattoir agréé.

La vente directe d’agneaux aux consommateurs est également autorisée, à la condition que l'éleveur assure le transport à destination de l’abattoir agréé, en respectant les mesures définies dans l'arrêté préfectoral du 24 août 2017.

Ainsi, la détention et le transport d’un ovin par les particuliers étant interdits, ces derniers ayant acheté des moutons à un éleveur ne peuvent les transporter eux-mêmes à l’abattoir, mais doivent les faire livrer par l’éleveur.

 

Quels sont les abattoirs agréés dans les Alpes du Sud ?

Dans les Alpes de Haute-Provence, seul l’abattoir de Sisteron est autorisé à pratiquer l’abattage rituel, qui aura lieu le vendredi 1er septembre uniquement. L’abattoir de Sisteron pourra accueillir les particuliers sur rendez-vous (04 92 61 35 33).

Dans les Hautes-Alpes, seuls les abattoirs de Gap (04 92 53 61 51) et de Guillestre (06 83 01 20 51) pourront accueillir les particuliers, là aussi sur rendez-vous.

 

À lire aussi >>> Alpes de Haute-Provence : Nuit Debout contre les abattoirs et la consommation de viande

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Les invités d'Au Bout de l'Actu : "le Rallye Monte Carlo, une arène…

SOCIÉTÉ / Caroline Broc, membre du collectif "Ras Le Rallye" et Claude Weisman, secrétaire locale d'ATTAC.

Hautes-Alpes : Embrun, le quartier de la Belotte reconnu en état de catastrophe…

SOCIÉTÉ / En raison d'un mouvement de terrain, plusieurs habitants ont été évacués de leurs appartements. Plusieurs habitats sont sinistrés

Hautes-Alpes : la sénatrice interpelle le gouvernement sur le train Paris-Briançon

POLITIQUE / Des réservations trop tardives ou pas encore ouvertes, Patricia Morhet-Richaud demande que « la destination Hautes-Alpes soit opérationnelle comme c'est le cas pour d'autres territoires de montagne. »

Hautes-Alpes : Coup de projecteur sur "La Durance", revue éditée par…

CULTURE / Claude Chowanietz, directrice de la publication de la revue "La Durance", nous en parle dans "Alpes 1 et Vous".

Alpes de Haute-Provence : 90.000 oliviers sur la commune des Mées

L'ÉCHO DES COMMUNES / Dernier épisode sur la commune des Mées.

Hautes-Alpes : mise en place de la plateforme collaborative de Dévoluy…

TOURISME / Ce Mercredi au Conseil départemental a été présenté en avant-première une nouvelle étape du projet Dévoluy 2030 : la plateforme web dédié au projet. Dès maintenant, il est possible de commencer à partager ses idées, sa vision de ce que pourrait-être le Dévoluy dans une vingtaine d’années

Alpes du sud : les rendez-vous sportifs du week-end

SPORT / Trophée Andros à La Salle-les-Alpes, Serre-Chevalier snow trail, coupe de France handisport à Vars, relais nocturne de ski alpinisme à Pra-Loup, etc...l'agenda sportif du week-end est chargé dans les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence :

Alpes de Haute-Provence : "nous sommes les SMICARDS du milieu carcéral",…

SÉCURITÉ / La maison d'arrêt de Digne les Bains rejoint le mouvement national. Si les constats diffèrent, notamment au niveau de la sécurité, FO annonce se battre pour obtenir une revalorisation salariale et des primes, ainsi que l'acceptation d'un service longue journée de 12h

Hautes-Alpes : téléphonie fixe, mobile et Internet, les élus de la…

SOCIÉTÉ / Une absence de lien téléphonique qui depuis plusieurs semaines a des conséquences néfastes pour le territoire, dénoncent dans un courrier adressé à la préfète quatre maires de la vallée

Hautes-Alpes : LREM à la recherche d’un nouveau référent territorial

POLITIQUE / Bernard Renoy quitte son poste pour des raisons de santé. Une nouvelle nomination devrait avoir lieu début février.

Alpes de Haute-Provence : Stages "Lecture à haute voix" proposés par…

CULTURE / Sylvie Bitterlin, comédienne de la Compagnie du passeur, était l'invitée d'"Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia ce jeudi à 12h30.

Alpes de Haute-Provence : un sentier pour mieux découvrir les Pénitents…

L'ÉCHO DES COMMUNES / Quatrième épisode sur la commune des Mées.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios