Alpes du Sud : les nouveaux compteurs Linky arrivent et la polémique aussi

Alpes du Sud : les nouveaux compteurs Linky arrivent et la polémique aussi

INNOVATION / Le compteur électrique intelligent Linky va être installé dans les Alpes du Sud. De nombreuses personnes dénoncent des risques notamment sur la santé publique.

 

- Alpes du Sud –

Le controversé compteur électrique intelligent Linky est arrivé dans les Alpes du Sud. ERDF a posé ses premiers compteurs communicants, mais s’est aussi confronté aux premiers refus. Une opposition sur des questions de santé publique principalement, mais aussi de sécurité, de libertés individuelles, ou encore de budget des ménages. L’État demande l’installation de 35 millions de compteurs en France, soit un budget de 5 milliards d’euros d’ici 2021. En France, 21 communes ont refusé ces compteurs, dont Reillanne dans les Alpes de Haute-Provence.

 

Un surplus d’ondes électromagnétiques

Ce qui pose problème en premier lieu, c’est la connexion à Internet du compteur Linky, qui fonctionne sur le principe du CPL, le Courant porteur de ligne. Linky se connecte au réseau, via les fils électriques de votre logement. Les opposants craignent alors une pollution électromagnétique. « Ce compteur a pour vocation d’entrer en contact avec tous nos appareils électroménagers. Il envoie sur le secteur un courant, qui est à 395 kHz et, il se trouve, que les installations électriques intérieures des maisons ne sont absolument pas conçues pour véhiculer ce genre de fréquences. Ces fréquences vont rayonner », traversant les murs, regrette sur Alpes 1 Joël Delannoy, médecin psychiatre à la retraite à Digne-les-Bains, qui a travaillé sur l’électro-hypersensibilité.

Des ondes ajoutées au wifi, aux téléphones portables et autres ondes existantes, mais rien d’extraordinaire pour ERDF. « Toutes les mesures qui ont été effectuées montrent que le compteur Linky respecte scrupuleusement et largement la réglementation en vigueur, qu’elle soit européenne ou nationale. D’ailleurs, ce respect des normes a été réaffirmé par le Conseil d’État, dans une décision du 20 mars 2013 », rassure Alain Pierre, le responsable du déploiement de Linky dans les Alpes du Sud.

 

Un compteur qui alourdira la facture ?

Les opposants estiment, en plus, que Linky n’apportera rien au client, où pire des augmentations de prix, puisque la puissance électrique sera modifiable à distance. Ce que rétorque ERDF, puisque la gestion sera beaucoup plus souple qu’auparavant, avec un même taux autorisé de dépassement de puissance. « Je vais prendre l’exemple d’un client qui aujourd’hui a une puissance de 3 kW, qui n’est pas suffisante et qui doit passer à 6 kW. Demain, le compteur Linky lui permettra de passer à une puissance intermédiaire de 4 kW, donc de faire une économie sur sa consommation », précise Alain Pierre.

Des problèmes de sécurité également, avec un risque de piratage d’un réseau qui transite par un réseau électrique non sécurisé. Des opposants qui s’inquiètent pour leurs données personnelles, qu’ERDF assure anonyme et que la loi laisse en pleine propriété au client.

 

Alain Pierre d'ERDF et les élus du CD 04

 

Quid des refus du compteur Linky

La loi impose à ERDF d’installer ces nouveaux compteurs. Mais de nombreux appels, notamment sur les réseaux sociaux, appellent à refuser ces compteurs. « ERDF vous envoie un courrier, pour vous dire tel jour on va venir. Immédiatement, il faut envoyer un courrier en lettre recommandé, avec accusé de réception, pour leur dire non je n’en veux pas », indique Joël Delannoy. « Cela n’empêche que le jour J, il vaut mieux être là, parce que ERDF risque de passer outre. »

La législation reste, en effet, floue sur le droit des particuliers à refuser ces compteurs électriques et sur la légalité des oppositions des collectivités locales. Les préfets pourraient prendre des décisions dans les prochains mois.

 

 

Les dates d’installation dans les Hautes-Alpes :

Gap de décembre 2015 à juin 2017

Tallard de décembre 2015 à juin 2016

Embrun de juillet 2018 à décembre 2018

Laragne-Montéglin de janvier 2019 à décembre 2019

Guillestre de juillet 2019 à décembre 2019

Veynes de janvier 2020 à juin 2020

Chorges de juillet 2021 à décembre 2021

 

Les dates d’installation dans les Alpes de Haute-Provence :

Manosque de janvier 2017 à décembre 2017 et de janvier 2021 à décembre 2021

Barcelonnette de juillet 2017 à décembre 2017

Gréoux-les-Bains de juillet 2017 à décembre 2017

Digne-les-Bains de janvier 2018 à décembre 2018

Forcalquier de juillet 2018 à juin 2019

Volonne de juillet 2018 à décembre 2018

Sisteron de juillet 2018 à décembre 2018

Valensole de janvier 2020 à juin 2020

Châteaux-Arnoux-Saint-Auban de juillet 2021 à décembre 2021

 

Retrouvez les dates de votre commune sur le site d’ERDF.

 

Les explications, en intégralité, d'Alain Pierre d'ERDF :

L'analyse de l'opposant, en intégralité, de Joël Delannoy :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios