Hautes-Alpes : « présidentielles, il faudra un leader naturel »

Hautes-Alpes : « présidentielles, il faudra un leader naturel »

POLITIQUE / Dorian Deininger est le nouveau responsable des Jeunes Républicains des Hautes-Alpes

 

- Hautes-Alpes - 

 

À peine sorti des sénatoriales, pas encore dans les départementales et les régionales que déjà, le camp de Les Républicains s’organise en coulisses pour les présidentielles de 2022. « Maintenant, je veux être présidente » déclarait entre les colonnes du Times Rachida Dati. Si le favori François Baroin a renoncé à se lancer dans la course, plusieurs se bousculent au portillon : Bruno Retailleau, élu président du groupe de droite au sein du Sénat, Valérie Pécresse ou encore Xavier Bertrand, président de la région des Hauts de France. « C’est une bonne chose d’avoir plusieurs candidats mais il faudra un leader naturel », réagit Dorian Deininger, nouveau responsable des Jeunes Républicains dans les Hautes-Alpes. Car le parti semble peu à peu tourner le dos aux primaires, pourtant inscrites dans les statuts LR. « Les primaires n’ont plus lieu d’être », estime le jeune responsable.

Un flou dans la manière de désigner le candidat et de multiples personnalités qui en découragent certains, à l’image de Christian Estrosi, vice-président de la Région PACA et maire de Nice, « passons un accord avec Emmanuel Macron pour qu’il soit notre candidat commun à la présidentielle. Il existe beaucoup de talents chez nous mais soyons honnêtes, aucun d’entre nous ne s’impose » avait-il déclaré. Une alliance avec Emmanuel Macron que Dorian Deininger balaie d’un revers de main, « la politique du chef de l’État n’est pas droite, c’est une politique qui ne va pas au bout des choses ».

Alors pour les régionales, la posture de Christian Estrosi ne convainc pas le responsable des Jeunes LR, « Renaud Muselier lui a fait ses preuves à la tête de la région ». Quant aux départementales, des discussions sont en cours, « nous réfléchissons à une stratégie locale afin que nos idées soient représentées dans chaque canton ». Retrouvez l'intégralité de l'entretien ici

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios