Hautes-Alpes : la Gravity Gates sur une autre planète...

Hautes-Alpes : la Gravity Gates sur une autre planète...

Après le groupe d’opposition « Briançon d’abord », c’est maintenant au tour de « Briançon Citoyenne » de s’interroger, dans un communiqué, sur l’imbroglio Gravity Gates et de pointer du doigt le groupe « Briançon d’abord ».

Communiqué Briançon Citoyenne :

« Si nous comprenons et partageons les réticences de la mairie concernant la société Next Financial, en revanche nous regrettons fortement qu'elle n'ait pas mis tout en œuvre pour que cet événement majeur pour la renommée de la ville, l'activité touristique et la promotion du sport pour nos jeunes se déroule comme prévu.

Une des SCI du fort des têtes dont Next est le gérant a déjà été condamnée pour non-paiement d'une facture de 514 000 euros. Ces faits avérés interrogent sur la probité de cette société qui par ailleurs a utilisé le logo frauduleusement de la Caisse des dépôts pour rechercher des investisseurs. Le maire de Briançon semble posséder des informations complémentaires à ce sujet. Pourquoi alors le groupe d'opposition « Briançon d'abord » dont certains membres sont impliqués dans l'association des Gravity Gates, et l'association elle-même, s’obstinent-ils à ne pas entendre ces arguments ? Notre intégrité politique nous oblige au principe de précaution et ainsi à dénoncer l'instrumentalisation politique d'un événement qui fait l'unanimité auprès des Briançonnais.

Personne dans cette histoire n'a agi à la hauteur des enjeux économiques et touristiques pour notre territoire.

Quel gâchis ! »

La suite au prochain épisode...

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios