Hautes Alpes : 12 policiers municipaux armés à Gap

Hautes Alpes : 12 policiers municipaux armés à Gap

SÉCURITÉ / À ce jour, plus de la moitié des policiers municipaux de France sont dotés d’une arme à feu

 

- Hautes Alpes -

 

Ce mardi, Roger Didier, maire de Gap, a remis à 12 policiers municipaux une arme à feu de service. La même dont dispose la police nationale et la gendarmerie notamment. Cet armement est le point final d’un long cheminement puisque le principe d’équipement des policiers municipaux en armes à feu de catégorie B date du conseil municipal du 27 janvier 2017. Entre temps, il y a eu la signature de la convention de coopération entre la police nationale et la police municipale le 9 janvier 2018 et une formation rigoureuse pour avoir le droit de posséder une arme de poing. « Passer devant un médecin psychiatre, suivre une formation dispensée par module juridique et ensuite une formation pratique de 45 heures sur un pas de tir avec deux moniteurs au maniement des armes qui ont délivré par la suite un certificat d’agréement », explique Philippe Liberatore, chef de la police municipale de Gap.

 

« Même si la ville de Gap reste préservée, les policiers municipaux peuvent être exposés à des situations dangereuses » indique Roger Didier qui considère donc qu’ « il n’est pas anormal que nos policiers municipaux soient armés ». Un avis que partage Philippe Liberatore.

 

« Je pense que l’ensemble des policiers municipaux de France devraient être, à mon sens, armés »

 

À ce jour, plus de la moitié des policiers municipaux de France sont dotés d’une arme à feu.

 

C.Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios