Hautes-Alpes : hôpitaux, « le plan annoncé est décevant », pour C. Eyméoud

Hautes-Alpes : hôpitaux, « le plan annoncé est décevant », pour C. Eyméoud

SANTÉ / POLITIQUE / La maire d’Embrun et vice-présidente de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, regrette des primes « accordées qu’au personnel de la région parisienne »

 

- Hautes-Alpes -  

 

« Le plan annoncé est décevant », réaction de Chantal Eyméoud face aux mesures d’urgence dévoilées mercredi par Édouard Philippe et Agnès Buzyn. Le premier Ministre qui a notamment annoncé une hausse de 1.5 milliard d’euros du budget des hôpitaux sur les trois prochaines années. Alors que ce mercredi, la députée des Alpes de Haute-Provence, Emmanuelle Fontaine-Domeizel voyait à travers ce plan « de l’oxygène pour nos hôpitaux et les professionnels de santé », la maire d’Embrun et vice-présidente de la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, regrette des primes « accordées qu’au personnel de la région parisienne ». Pour Chantal Eyméoud, « cela agrandit la fracture entre Paris et le reste de la France », « l’attractivité des hôpitaux ne doit pas concerner que la région parisienne ».  

La maire d’Embrun et vice-présidente de la Région indique qu’elle a rencontré ce mercredi Emmanuel Macron et Edouard Philippe dans le cadre du Congrès des Maires, « je les ai particulièrement alertés sur la nécessité de doter le centre hospitalier d’Embrun d’un scanner, et de ne supprimer aucun de ses lits ».

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios