Hautes-Alpes : travaux sur la ligne Paris-Briançon, P. Boyer demande de faire passer le train de nuit par Gap

Hautes-Alpes : travaux sur la ligne Paris-Briançon, P. Boyer demande de faire passer le train de nuit par Gap

TRANSPORT / La députée haut-alpine a interpellé la directrice d'Intercités Delphine Couzy

 

- Hautes-Alpes - 

 

Après la venue de Jean-Baptiste Djebbari dans les Hautes-Alpes, Pascale Boyer ne désarme pas pour défendre le ferroviaire. La députée LREM des Hautes-Alpes a interpellé la directrice d’Intercités quant à la « pérennisation du train de nuit » entre Paris et les Hautes-Alpes durant les travaux en 2020. En effet, selon la responsable d’Intercités Delphine Couzi, le volume de trafic sur l’ensemble de la ligne sera réduit de 25 % en 2020. La majorité des travaux ayant, par ailleurs, lieu sur le tronçon entre Livron et Aspres-sur-Buëch, la portion sera fermée entre fin mai et fin juillet et entre mi-octobre et mi-novembre. Enfin, dès avril 2021, après les vacances d’hiver, la ligne entière sera fermée pendant neuf mois. Si des alternatives en bus sont annoncées, cela n’est pas suffisant pour la Parlementaire haut-alpine qui demande la mise en place de « services à la hauteur de l’enjeu de mobilités ». Elle demande également des précisions quant aux études actuellement menées et qui permettront de savoir si le train de nuit pourrait passer entre Grenoble et Gap pendant les neuf mois de travaux.  

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios