Hautes-Alpes : déplacements, alimentation et services publics au cœur des préoccupations des familles

Hautes-Alpes : déplacements, alimentation et services publics au cœur des préoccupations des familles
photo prétexte

SOCIÉTÉ / Une enquête a été lancée en début d’année par l’UDAF pour mieux connaitre les préoccupations des familles sur le Département. L’UDAF qui a désormais rendu son rapport

 

- Hautes-Alpes -

 

Mieux connaitre les préoccupations des familles sur le Département des Hautes-Alpes, c’est le but d’une enquête lancée par l’UDAF, Union Départementale des Associations Familiales, au début de l’année. L’UDAF se donne en effet pour mission de défendre l’intérêt des familles. Au début de l’année, les administrateurs de l’UDAF ont souhaité, suite au mouvement des Gilets Jaunes, mieux comprendre les besoins et les difficultés des familles sur le territoire haut-alpin. Un questionnaire a donc été lancé en janvier. « 200 personnes ont répondu à l’enquête, les trois quarts sont des personnes qui vivent en familles » précise sur Alpes 1 Rachel Bertrand, chargée de mission à l’UDAF. Au total 21 questions avec un tiers de questions ouvertes, un tiers de semi-ouvertes et un tiers de question fermées. Après un mois d’enquête, les réponses ont été dépouillées, analysées. Et l’UDAF a donc rendu son rapport.

 

« Le plus frappant, c’est toute la problématique autour des déplacements des Haut-Alpins », R. Bertrand

 

« C’est en particulier en terme de coût et de conséquences, c’est-à-dire une forte dépendance à la voiture avec des conséquences en terme d’investissements, de charges, d’impact écologique mais aussi d’isolement » souligne la chargée de mission.

Autre thématique qui a retenu l’attention de l’UDAF : l’alimentation.

 

L’accès aux services aux publics fait également partie des difficultés pointées par l’UDAF après cette enquête. Pour l’Union Départementale des Associations Familiales, il s’agit donc désormais de proposer des solutions concrètes, comme l’explique Rachel Bertrand, « on va essayer lors de notre assemblée générale le 25 mai de proposer des ateliers de discussions autour de ces trois thématiques. Notre idée ensuite, c’est d’avoir une grande journée de rencontres départementales pour et sur les familles en fin d’année 2019. Là, on voudrait apporter de la réflexion mais aussi donner à voir des solutions qui ont pu être mises en place soit par des collectivités soit par des familles ».   

 

A. Vallauri



Les commentaires sont désactivés pour cette info.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios