Hautes-Alpes : lutte contre les trafics de stupéfiants, saisies d’un niveau record pour le département

Hautes-Alpes : lutte contre les trafics de stupéfiants, saisies d’un niveau record pour le département

JUSTICE / Plusieurs opérations ont eu lieu ces derniers jours. Au Forest à Gap, un trafic de stupéfiants a été démantelé

 

- Hautes-Alpes -

 

Lutte contre les trafics de stupéfiants, saisies d’un niveau record pour le département des Hautes-Alpes. Plusieurs opérations ont eu lieu ces derniers jours. Vendredi 22 mars, 1048 g de résine de cannabis ont été trouvées lors d’un contrôle routier. Il se tenait au rond-point de Baratier à Embrun. Deux individus avaient tenté d’échapper à un contrôle de la brigade des douanes de Gap, abandonnant leur véhicule. « Le conducteur s'est présenté dans la nuit à la gendarmerie et son passager a été rapidement identifié et interpellé, avec l'aide du commissariat de police de Gap. Un troisième individu a été également placé en garde à vue à la suite d'une perquisition à Gap » indique le Parquet. Plus de 5 kilos de résine de cannabis, 8.570 euros en numéraire, mais aussi des armes ont été découverts lors de cette perquisition. Les trois suspects ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants. Deux ont été placés en détention provisoire.

Opération de grande ampleur au Forest à Gap

Ce lundi, un trafic de stupéfiants, a été démantelé. A l’aube une opération d’interpellations et de perquisitions s’est tenue dans le quartier du Forest à Gap. Une opération programmée depuis plusieurs semaines. Une cinquantaine de gendarmes, 90 fonctionnaires de la police nationale dont 22 policiers du RAID de Marseille et Nice, et des équipes cynophiles ont été mobilisés. Neuf personnes ont été interpellées. Elles faisaient l’objet de surveillance depuis plusieurs mois. « Quatre ont été mises en examen par le juge d'instruction le jour même, puis placées sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, malgré les réquisitions de mandat de dépôt. Les 5 autres personnes sont en cours de présentation devant le juge d'instruction pour mises en examen » précise le Procureur de la République Raphael Balland. Lors de cette opération judiciaire, 560 g de matière positive au test à l’héroïne, 18 g de cocaïne, 310 g de résine de cannabis, 40 g d’herbe de cannabis et 740 euros ont été saisis. Mais c’est aussi lors de cette opération au Forest à Gap que « le stock le plus important de stupéfiants a été saisi dans le département ces dernières années : 73,371 kg de résine de cannabis, 880 g d'héroine, 690 g d'amphétamyne et 6,740 kg d’herbe de cannabis ». Deux personnes ont été interpellées, elles sont en garde à vue dans les locaux du SRPJ de Marseille.

Ce mardi soir, le Procureur de la République a tenu à féliciter la police nationale et la gendarmerie. Le parquet qui s’inquiète de l’apparition de l’héroïne sur le territoire et souligne que « toute personne impliquée dans un trafic d'héroïne fera l'objet d'une particulière fermeté de la part du parquet de Gap ».

A. Vallauri

 

 

 

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios