Hautes-Alpes : deux personnes en garde à vue après la découverte d’impacts de balles sur des véhicules

Hautes-Alpes : deux personnes en garde à vue après la découverte d’impacts de balles sur des véhicules

FAIT DIVERS / Trois véhicules présentaient des impacts de balles ce vendredi. Ils étaient stationnés sur le parking d’un garage de Montgardin, près de Chorges. L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Chorges-La Bâtie-Neuve.

 

- Hautes-Alpes -

 

Deux personnes placées en garde à vue depuis ce vendredi soir dans les locaux de la gendarmerie de La Bâtie-Neuve pour dégradations du bien d'autrui par moyen dangereux pour les personnes. C'est ce qu'indique le Procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, après la découverte, vendredi matin, de plusieurs impacts de balles sur des véhicules. Véhicules qui étaient stationnés sur le parking du garage Briff’Auto, à Montgardin, à quelques pas de la station essence Total, sur la zone de la Grande Île, près de Chorges.

 

Premières constations

Comme tous les matins depuis sept ans, Paul, le propriétaire - son prénom a été changé – est arrivé, ce vendredi matin, au garage sur les coups de huit heures. Mais cette fois-ci, il constate quelque chose d’inhabituelle : « Je suis arrivé pour ouvrir le garage et j’ai d’abord vu qu’il y avait des impacts de balles dans un capot », confiait Paul. Cette voiture, c’est une Opel. Elle se trouvait en fait derrière un autre véhicule. « Quand je me suis tourné, j’ai vu qu’il avait les vitres cassées », poursuit l’intéressé. Cette auto, c’est une Skoda grise.

 

 

Elle était stationnée près de la route, en travers de l’une des entrées nord du parking pour bloquer son accès. Sur cette voiture, les dégâts sont plus importants, puisque les balles ont probablement traversé les vitres de part en part. À l’entrée sud, c’est un utilitaire – un Iveco – qui a été visé. « J’ai vu qu’il avait des impacts sur le côté gauche, donc j’ai appelé la gendarmerie », indiquait le propriétaire de Briff’Auto.

 

 

Une enquête confiée à la brigade de gendarmerie de Chorges-La Bâtie-Neuve

Les gendarmes ont sollicité l’identification criminelle de Gap. Deux techniciens ont été mobilisés sur place ce vendredi matin. Selon les premiers éléments, 12 impacts ont été relevés sur l’utilitaire.

 

 

Un individu présent ce vendredi matin sur la scène nous confiait qu’un témoin aurait aperçu le ou les malfrats, et aurait tenté de les suivre. 

 

Q. Perez de Tudela



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios