Hautes-Alpes : apprendre l’Occitan dans le secondaire, un collectif monte au créneau

Hautes-Alpes : apprendre l’Occitan dans le secondaire, un collectif monte au créneau

SOCIÉTÉ / Le collectif Occitan demande désormais qu’un enseignant, pour le secondaire, soit nommé sur le département, a minima dans les trois collèges gapençais. L’Occitan n’est plus enseigné sur le département

 

- Hautes-Alpes -

 

Il veut promouvoir la langue et la culture occitanes sur le département des Hautes-Alpes. Le collectif Occitan demande désormais qu’un enseignant, pour le secondaire soit nommé sur le département, a minima dans les trois collèges gapençais. Pour ce collectif informel, qui réunit plusieurs associations oeuvrant pour la culture et la langue occitanes, l’Occitan doit pouvoir « trouver sa place dans les établissements scolaires publics ».

 

La 3ème rentrée sans occitan

Voilà le regret de Frédéric Di Gallo, Président de l’Institut d’Etudes Occitanes sur les départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence, membre du collectif. Alors que le poste était ouvert il y a deux rentrées scolaires, désormais, aucun cours d'Occitan n'est assuré dans le secondaire sur les Hautes-Alpes « alors que c’est le cas dans les Alpes de Haute-Provence et évidemment dans les autres départements de l’académie d’Aix-Marseille. Les effectifs ne cessent de grandir d’années en années pour les enfants ».

 

« Il est indéniable que c’est un plus d’avoir une deuxième langue » F. Di Gallo

 

« Aujourd’hui il y a très peu de transmissions au sein des familles, donc ça devient essentiel que la langue soit transmise par le biais de l’école, et quoi de mieux que d’avoir une langue empreinte du territoire pour exprimer ce bilinguisme » termine Frédéric Di Gallo.

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios