Hautes-Alpes : Arnaud Murgia, un candidat pour Briançon qui ne dit son nom

Hautes-Alpes : Arnaud Murgia, un candidat pour Briançon qui ne dit son nom

POLITIQUE / Selon nos informations, l’actuel président de Les Républicains dans les Hautes-Alpes dessine un peu plus son avenir politique du côté de la mairie de Briançon en 2020, tout en prenant le large avec la présidence de son parti.

 

- Hautes-Alpes -

 

Actuel président de la fédération Les Républicains dans les Hautes-Alpes et conseiller départemental de Briançon-1, Arnaud Murgia est le candidat pour les municipales de Briançon en 2020, qui ne dit pas son nom mais dont le jeu politique se lit comme un livre ouvert.

 

Les réseaux sociaux comme rampe de lancement à une candidature afin de dénoncer la politique de Gérard Fromm

Depuis de nombreuses semaines, Arnaud Murgia abreuve son compte Facebook de critiques envers la gestion de la ville portée par le maire (DVG) Gérard Fromm. Gestion des déchets, des travaux, de la circulation, des migrants… tout y passe. Des désaccords qui se règlent à coups de publications entre Arnaud Murgia et le directeur de cabinet du maire Vincent Faubert et qui démontre que son intérêt pour la commune passe bien au-delà de son seul rôle de conseiller départemental.

 

Un candidat pour Briançon, qui ne sera plus prétendant la présidence de Les Républicains

C’est par ailleurs ce qu’ont confirmé deux sources à Alpes 1 : « non seulement Arnaud veut se concentrer sur Briançon, mais il ne briguera pas un nouveau mandat à la présidence de LR. » Exit donc la présidence du parti, lors de l’élection en octobre prochain. Un bon moyen pour Arnaud Murgia de prendre, au cas par cas, de la distance avec Les Républicains et les choix politiques de Laurent Wauquiez afin de potentiellement présenter une candidature alternative à une droite classique.

Par conséquent, exit également la main tendue d’un autre candidat pour la droite à Briançon, celle de Romain Gryzka qui s’était annoncé à nouveau candidat en juin dernier. Le conseiller municipal (LR) d’opposition de Briançon ne souhaitant pas revivre un remake de 2014 sur la ville, avait dans la foulée de son annonce de déclaration proposée de rencontrer Arnaud Murgia. Mais à cette heure aucune piste d’œuvre commune ne semble se faire jour.  Un avenir politique auquel Arnaud Murgia ne « souhaite pas répondre » à cette heure.

Reste maintenant à savoir, pour que le remake de 2014 soit complet, si Gérard Fromm, briguera un nouveau mandat. Pour cela, le maire de la ville devra compter sur une équipe renouvelée suffisamment encline à défendre sa politique, qui aujourd’hui semble se déliter au cœur de la municipalité.

 

Qui pour succéder à la présidence du parti ?

Toujours selon nos informations, la restructuration sera globale au sein de LR. Probablement que des candidatures pourraient voir le jour à travers les délégués de circonscriptions. Un sujet qui sera abordé ce lundi sur Alpes 1, dans votre nouveau rendez-vous politique « Le Supplément » à 8h30, avec Kevin Para, délégué de la première circonscription.

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios