Hautes-Alpes : cyclistes, chronométrez-vous gratuitement sur les cols du Guillestrois-Queyras

Hautes-Alpes : cyclistes, chronométrez-vous gratuitement sur les cols du Guillestrois-Queyras
(Photo : P.Domeyne)

SPORT / Créé en 2016 par une start-up de Guillestre, ce système va permettre à tous les cyclistes, via le téléchargement d’une application mobile gratuite, de mesurer leur temps d’ascension des cols d'Agnel, de l'Izoard et de la montée vers la station de Risoul.

 

- Hautes-Alpes -

 

Izoard, Agnel ou la montée de Risoul. Le Guillestrois-Queyras vient d'équiper ces cols emblématiques et montées de stations avec un système de chronométrage permanent pour les cyclistes. Une application mobile mise en œuvre par une start-up, créée en 2016, à Guillestre (Follow Racer) qui permettra à ces derniers de comparer leur temps de montée avec d’autres cyclistes.

 

Un tout nouveau système dynamique de chronométrage

Le principe est simple : chaque utilisateur télécharge gratuitement sur son smartphone, l’application Followracer (cliquez ici pour App Store et pour Google Play). Une fois que le cycliste passe au point virtuel, le chronomètre se déclenche aux points de départs identifiés sur l’application, et s’arrête une fois arrivé au sommet. À la fin de sa course, le cycliste peut comparer son temps avec d’autres cyclistes qui ont fait la même montée à la journée, au mois ou à l’année.

À noter que la start-up a déjà mis en place plusieurs partenariats avec d’autres offices de tourisme et stations dans les Alpes et mis en œuvre ce système de chronométrage à l’occasion de plusieurs évènements sportifs comme notamment la MB Race, le Raid Vauban, ou bien encore l’Ultra Raid de la Meije.

 

Les points de chronométrage :

Col Agnel : départ chronométrage de Molines-en-Queyras.

Col de l'Izoard : départ chronométrage à l’intersection direction Arvieux (lieu-dit l’Estévère).

Montée de Risoul : départ de la Mairie de la commune.

 

Un outil touristique pour les offices de tourisme

En lien avec l'Agence de Développement des Hautes-Alpes, les offices de tourisme accèderont également au dispositif qui fournira des contacts qualifiés mais aussi la possibilité d’animer et de fidéliser une communauté de cyclistes, amateurs de ce genre d'outil technologique.

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios