Hautes-Alpes : deux individus devant la justice pour des faits de vols aggravés

Hautes-Alpes : deux individus devant la justice pour des faits de vols aggravés

JUSTICE / « Les deux mis en cause encourent une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement », souligne le Procureur de la République de Gap

 

- Hautes-Alpes -

 

Deux individus devant la justice pour des faits de vols aggravés. Ils ont été interpellés le 6 février en flagrant délit par des policiers du commissariat de Gap après avoir commis un vol à l’arraché d’un téléphone portable. Il leur est également reproché un autre vol à l’arraché d’un téléphone le 30 janvier à Gap et un vol de vêtement dans un commerce. Les deux hommes « n'étaient porteurs d'aucun document d'identité, mais se déclaraient mineurs, sans attache parentale, de nationalité algérienne et en provenance de Marseille. Toutefois, les investigations diligentées par la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Gap ont permis de démontrer que l'un d'eux était en réalité majeur », indique le Parquet de Gap.

Le parquet a présenté le mineur devant le juge des enfants de Gap qui l'a mis en examen. Puis, le juge des libertés et de la détention l'a placé en détention provisoire à Marseille. Le majeur a fait l'objet d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Gap, mais le procès a été renvoyé au 22 février. Il a été placé en détention provisoire à Luynes.  « La victime des faits du 30 janvier ayant été légèrement blessée, les deux mis en cause encourent une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement », souligne le Procureur de la République de Gap, Raphaël Balland.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios