Hautes-Alpes : La France Audacieuse, « je suis plus que jamais avec Christian Estrosi »

Hautes-Alpes : La France Audacieuse, « je suis plus que jamais avec Christian Estrosi »

POLITIQUE / Ce mercredi soir, Christian Estrosi a réuni plusieurs maires de La France Audacieuse, « une nouvelle étape » avant d'officialiser ce « vrai mouvement politique », en janvier 2018. Membre du comité directeur dès sa création en octobre, Chantal Eymeoud, présidente de l’UDI et du Centre dans les Haute-Alpes, réaffirme son soutien au maire de Nice.

 

- Hautes-Alpes -

 

Être présidente de la fédération de l’UDI et du Centre dans les Hautes-Alpes, est-il compatible avec l’appartenance avec un autre mouvement, destiné à devenir un parti politique en janvier 2018 ? Pour Chantal Eyméoud, vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la réponse est oui.

Opposé à la ligne de Laurent Wauquiez, Christian Estrosi, maire (LR) de Nice et vice-président de la Région PACA, ne compte pas jouer le quinquennat d’Emmanuel Macron sur le banc de touche. En réaffirmant l’existence de son mouvement, La France Audacieuse, lancé en octobre dernier, il a mis en garde en contre « des lignes rouges infranchissables. » L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui assure avoir déjà le soutien de 600 élus, dont 250 à 300 maires, ainsi que de près de 10.000 adhérents selon France Info, a tenu la première réunion publique à Nice, ce mercredi 20 décembre. L'occasion pour lui d'engager l'étape suivante. 

 

« Aujourd’hui on travaille à l’avenir de nos territoires et de notre pays en dehors de toute logique de parti ». C.Eymeoud

 

Un premier congrès fin janvier, début février

Laurent Wauquiez est donc prévenu, et s'il précise sur Twitter : « Je n'ai pas quitté ma formation politique », Christian Estrosi affirmait tout de même, mardi soir, sur France Info que « si demain, on me met dans une situation qui m'amènerait à devoir privilégier mon parti à mon pays, j'en tirerais toutes les conséquences »…

La France audacieuse qui devrait tenir son congrès fin janvier, début février, pourra également compter avec le soutien de Chantal Eymeoud. Déjà investie membre du comité directeur dès sa création en octobre, la présidente de la fédération centriste des Hautes-Alpes ne compte ni faire de choix, ni quitter le navire… au contraire.

Jointe par Alpes 1, le maire d’Embrun ne voit d’ailleurs aucune incompatibilité entre ces deux appartenances. « La famille centriste est en pleine recomposition ! La France Audacieuse fait partie de cette recomposition » affirme l’élue. « Les partis traditionnels éclatent et nous devons travailler autrement. C’est ce à quoi je suis engagée en restant fidèle à mes valeurs d’équité, d’équilibre et d’humanité tout en étant combattive sur le plan de notre économie. »

Une prise de position finalement pas si éloignée du président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, qui de son côté a affirmé exclure toute alliance avec Les Républicains de Laurent Wauquiez. « Je le dis très clairement : il n'y aura plus d'alliance avec Les Républicains en tant que parti. Ce n'est plus possible. Ce qui n'empêchera pas de travailler avec des personnalités qui partagent nos valeurs » , indiquait le leader centriste, en citant notamment Christian Estrosi.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios