Hautes-Alpes : sécurité maximale face au terrorisme et en montagne

Hautes-Alpes : sécurité maximale face au terrorisme et en montagne

SÉCURITÉ / Les services de l'État, la Justice et les forces de l'ordre ont présenté le bilan des la sécurité et de la délinquance en 2016 dans le département.

 

- Hautes-Alpes -

 

Le bilan 2016 de la délinquance a été présenté dans les Hautes-Alpes ce mardi matin, en préfecture à Gap. Un département qui n’a connu aucun crime de sang, a souligné le Procureur de la République Raphaël Balland. Les atteintes aux biens ont diminué de 3% en un an et 5% pour les atteintes aux personnes.

Concernant la sécurité routière, ont été comptabilisés 13 accidents de moins sur les routes, mais un décès de plus en 2016 par rapport à 2015. Le renforcement de la lutte contre l’insécurité routière, avec des contrôles renforcés sur l’usage de stupéfiants, sera l’une des priorités de cette année 2017. Le préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, qui a également annoncé l’installation de radars « leurres » en ce début d’année, pour « faire réduire la vitesse moyenne sur les axes accidentogènes ».

 

 

Sécurité maximale face au terrorisme

Le pays traverse toujours une période délicate, sur le plan de sa sécurité intérieure. L’État d’urgence est toujours en vigueur. Les forces de l’ordre ont été fortement mobilisées et les services de l’État ont « pu mobiliser plus de 4.560 journées réserviste, aussi bien dans la Gendarmerie Nationale que dans la Police Nationale », précise le représentant de l’État dans les Hautes-Alpes. Des renforts, principalement lors des périodes touristiques, pour notamment sécuriser les événements culturels et sportifs. 70 réunions de sécurité ont été menées, avec les organisateurs d’événements et les forces de l’ordre, pour prévoir et imposer des exigences en matière de sécurité, « tout simplement pour que la vie se déroule sereinement. »

Aux frontières, entre les Hautes-Alpes et l’Italie, ce sont plus de 200.000 contrôles qui ont été réalisés, bien plus qu’avant où le contrôle systématique n’était pas rétabli (environ 30.000 contrôles en 2015). Ce sont 315 non-admissions ou renvois hors des frontières qui ont été ordonnés. « Le contrôle aux frontières, 24h/24, est toujours maintenu », assure le préfet Philippe Court. La mobilisation perdurera en 2017, sur le plan de la lutte contre les actes de terrorisme.

 

La montagne reste dangereuse

Après une année 2015 noire, exceptionnelle et très meurtrière, avec 45 décès, le Gouvernement a lancé un plan de sensibilisation des professionnels et des pratiquants. « Nous avons mis en place une campagne, qui s’appelle ‘Pour que la Montagne reste un Plaisir’, qui est à la fois une campagne de communication, de prévention, d’accompagnement, de telle manière qu’on diminue l’accidentologie en montagne. » Une opération qui semble fonctionner, bien qu’en 2016 on a dénombré le décès de 16 personnes.

 

 

Le préfet des Hautes-Alpes qui continue d’appeler à la plus grande prudence, à l’approche des vacances d’hiver. « Devant la montagne, il faut rester humble et avoir toujours en tête ces trois conseils : se renseigner des conditions météorologiques, être conscient et lucide sur sa propre santé et compétences physiques et techniques, et savoir renoncer. » Un risque qui pourrait s’aggraver comme en 2015, souligne le Procureur de la République Raphaël Balland, avec des conditions météorologiques défavorables et une sous-couche peu stabilisée.

 

Le préfet, Philippe Court, sur les atteintes aux biens et aux personnes :

Le préfet, Philippe Court, sur la lutte contre le terrorisme :

Le préfet, Philippe Court, sur la montagne :

Le Procureur de la République, Raphaël Balland, sur les violences :

Le Procureur de la République, Raphaël Balland, sur les stupéfiants :



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes de Haute-Provence : le niveau de danger météo feu de forêt restera…

ENVIRONNEMENT / Le préfet des Alpes de Haute-Provence appelle à la vigilance

Hautes-Alpes : un homme devant la justice suite à un cambriolage dans…

FAITS DIVERS / Un homme de 29 ans a pu être interpellé grâce à l’enquête du commissariat de Gap

Hautes-Alpes : Festival MusiQueyras du 26 au 29 juillet à Abriès

CULTURE / Henri Charrier, président de MusiQueyras, était l'invité d’Alpes 1 avec Annie Borgia ce mercredi à 12h30.

Hautes-Alpes : recherché en Guadeloupe, il outrage deux policiers à…

FAITS DIVERS / L'homme a été interpellé ce lundi par la police, et incarcéré

Hautes-Alpes : la filière bois inspire l’Ile de beauté

ENVIRONNEMENT / Une délégation corse a fait le déplacement ce mardi jusqu’à Gap pour s’inspirer du modèle.

La météo des Alpes du Sud

MÉTÉO / Soleil ce mercredi. Bonne fête aux Anne

Hautes-Alpes : une délégation spéciale pour gérer les affaires de…

POLITIQUE / C’est le préfet Philippe Court qui a nommé par arrêté préfectoral ce mardi cette délégation composée de trois membres

Alpes du Sud : les chiffres du chômage pour le mois de juin ont été…

CHÔMAGE / On compte 7.160 chômeurs de catégorie A dans les Hautes-Alpes et 10.310 dans les Alpes de Haute-Provence

Alpes de Haute-Provence : trois volontaires recherchés par la préfecture…

SOCIÉTÉ / Ils auront pour mission d’accompagner les usagers en sous-préfecture dans leur appréhension des outils numériques

Hautes-Alpes : "Les Floralies alpines" à Serre-Chevalier ces 28, 29 et…

LOISIRS / Sylvie Lenotre, membre de l’association "Serre-Chevalier nature", était l'invitée d'Alpes 1 avec Annie Borgia ce mardi à 12h30.

Hautes-Alpes : Le Fort des Têtes de Briançon bat au rythme d’un opéra

CULTURE / Le fort des Têtes de Briançon va prendre un accent anglais lors de la 8ème édition de Forts en fête avec « L’Opéra de quat’sous ».

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios