Hautes-Alpes : train de nuit Paris-Briançon, modernisation des locomotives, des couchettes et renforcement des trains

Hautes-Alpes : train de nuit Paris-Briançon, modernisation des locomotives, des couchettes et renforcement des trains

TRANSPORT / La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, confirme et annonce de nouvelles avancées pour le train de nuit, en réponse aux questions du député des Hautes-Alpes, Joël Giraud.

 

- Hautes-Alpes -

C’est une confirmation et des avancées qui ont été actées par la Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal sur le dossier du train de nuit Paris-Briançon hier à l’Assemblée Nationale en réponse aux questions du député (PRG) des Hautes-Alpes, Joël Giraud, en séance du budget consacrée à l’écologie. Un budget qui inclut les 500 millions d’euros que verse l’État à la SNCF pour faire circuler les Trains d’Équilibre du Territoire (TET).

 

Une confirmation : « le renforcement par des trains supplémentaires en période d’hiver »

Lors de sa rencontre, le 25 octobre dernier, avec le président du département des Hautes-Alpes, le directeur régional de SNCF mobilité Jean-Aimé Mougenot, avait déjà annoncé le « maintien pendant les vacances de février d’une  plus grande fréquence des trains. »  Ainsi que l’ouverture de la billetterie, jusqu’à présent programmée deux mois avant les départs, davantage anticipée.

Plus en détail la ministre annonce « le renforcement par des trains supplémentaires en période d’hiver à l’identique de la saison 2015/2016, soit 8 trains en plus pour Noël et 19 pour les vacances d’hiver. »

 

Les avancées : « modernisation des locomotives et des couchettes »

Ségolène Royal a réaffirmé que l’offre de train nuit est « indispensable sur la ligne Paris-Briançon, en l’absence d’une offre alternative suffisante (…) et je suis bien placée pour le savoir étant venue dernièrement dans le territoire » a t-elle rappelé en introduction. Ainsi, la convention signée par l’État pour la période 2016-2020 prévoit après la modernisation des locomotives celles des couchettes des trains de nuit. En cas de grève, les trains de nuit « ne circuleront pas et SNCF Mobilité est tenue de mettre en œuvre un plan afin d’informer les usagers et proposer des plans alternatifs », précise encore Ségolène Royal.

 

La réponse de Ségolène Royal en vidéo ici :

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios