Hautes-Alpes : exercice attentat à Gap, retour sur un dispositif au coeur de l'état d'urgence

Hautes-Alpes : exercice attentat à Gap, retour sur un dispositif au coeur de l'état d'urgence

SOCIÉTÉ / Ce jeudi soir, se tenait dans les Alpes du Sud le premier exercice attentat grandeur nature sur la ville de Gap. Gendarmes, policiers, pompiers, Samu, militaires, hôpitaux... un maillage exceptionnel mené par le préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court.

 

- Hautes-Alpes -

 

Depuis janvier 2015, 236 personnes sont mortes dans des attentats en France, sur un total de 271 en trente ans. Des drames en série qui demandent aujourd’hui au département de prévenir et s’adapter à ces situations. C’est ce qui s’est passé ce jeudi soir à Gap. Le premier exercice de tuerie de masse a eu lieu au sein du centre commercial Leclerc . Objectif : tester les secours, la coordination, mais aussi la communication en temps de crise entre chaque service.

 

Des habitants grimés en victimes pour l'occasion.

 

Sébastien et Pascal, gendarmes mais aussi preneurs d'otages pour l'exercice.

 

Le reportage de Cyrielle Michard :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios