Hautes-Alpes : la privatisation des concessions hydrauliques, menace sur Serre Ponçon ?

Hautes-Alpes : la privatisation des concessions hydrauliques, menace sur Serre Ponçon ?

ENVIRONNEMENT / Une éventualité, alors que la France est sous le couvert d’un rappel à l’ordre de la Commission Européenne.

 

- Hautes-Alpes -

 

Et si EDF ne gérait plus demain le barrage de Serre-Ponçon ? Une éventualité, alors que la France est sous le couvert d’un rappel à l’ordre de la Commission Européenne. En effet, alors que 25 % des concessions des barrages français, aujourd’hui détenus par EDF et ENGIE, anciennement GDF Suez, arriveront à échéance d’ici 2023, Bruxelles souhaite qu’un appel d’offres européen soit mené pour renouveler ces concessions. Mais la Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, pourrait contourner cette obligation.

 

Une loi de transition énergétique timorée

En effet, la Ministre craignait en avril dernier que cette ouverture aux actionnaires étrangers soit une mise en concurrence pure et simple, avec des risques pour la gestion de la ressource en eau, l’équilibre écologique des vallées et les conditions de distribution de l’électricité. Ségolène Royal proposait de garder un contrôle public. La loi de transition énergétique, votée avant l’été dernier, semblait répondre à la fois aux exigences de la Commission et celles de la Ministre. Un texte qui est resté volontairement timoré, la France consciente de son bijou rentable.

 

Les barrages, au main de sociétés d’économie mixte

Il est en effet proposé de créer des sociétés d’économie mixte hydroélectriques, à savoir des sociétés sous contrôle de l’État et comptant au moins une personne privée. L’État et les collectivités territoriales riveraines des cours d’eau, détiendront conjointement 34 % au moins du capital de la société, l’actionnaire opérateur quant à lui devra posséder plus de 34 %. Un modèle qui inquiète car le contrôle public majoritaire n’est plus assuré. Paris dispose aujourd’hui d’un mois pour apporter une réponse à  Bruxelles, soit pour contester la procédure imposée, soit apporter des éléments permettant de trouver une autre issue.

 

Le barrage de Serre-Ponçon une histoire née en 1960

Le plus grand barrage d'Europe qui a nécessité la déviation de la Durance, vient officiellement d'être mis en eau le 1er avril 1960. Un nouveau village est en construction pour héberger les habitants du village de la vallée noyée. Retrouvez ce moment en vidéo grâce aux archives de l’INA :

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios