Alpes de Haute-Provence : le chantier du nouveau village Préhistorique lancé

Alpes de Haute-Provence : le chantier du nouveau village Préhistorique lancé

CULTURE / Le Parc Préhistorique du Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon devrait ouvrir ses portes en fin d’année 2021

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Premier coup de pelle donné : le chantier du nouveau Parc Préhistorique est lancé par René Massette, président du Conseil Départemental, en présence de la directrice du Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon, Sophie Marchegay, des architectes et maîtres d’œuvre du projet, du maire et des nombreux partenaires engagés. Ce projet d’envergure compte parmi les deux grands chantiers envisagés par le Conseil Départemental pour ses musées (Salagon et Quinson). 

 

Un déménagement pour fuir une zone inondable

Dans ce terrain de plus de deux hectares, à proximité directe du musée va naître un véritable parc préhistorique aussi ludique qu’instructif. Il reprendra les éléments déjà en place dans le petit village préhistorique situé à proximité du Verdon et donc sujet aux inondations. Le nouveau parc relève d’un véritable défi architectural, d’une part car toutes les installations seront des reproductions fidèles, mais aussi parce qu’elles sont qualifiées Établissement Recevant du Public et doivent donc être construites selon des normes strictes en vigueur aujourd’hui. Ainsi, les visiteurs pourront bénéficier d’un moment unique avec des découvertes tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des constructions. Le parc proposera de nombreuses animations et des ateliers en lien avec l’offre du musée. Un stand de tir et un espace de fouilles fictives sont également au programme. Présentation avec la directrice du Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon :

Ce projet d’envergure financé par le département est estimé à 1,4 million d’euros. Il bénéficie également d’une subvention européenne dans le cadre du programme ALCOTRA de plus de 850 000 euros.

D’ailleurs, Sophie Marchegay précise que les tableaux explicatifs seront tous en trois langues : français, anglais et italien. En clôture de l’inauguration du chantier, René Massette a tenu à préciser que de nombreuses entreprises locales, basées à Quinson, allaient travailler sur ce chantier. 

 

M.Mathieu



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios