Alpes de Haute-Provence : 7.000 euros espérés pour stériliser et soigner plus d’une centaine de chats

Alpes de Haute-Provence : 7.000 euros espérés pour stériliser et soigner plus d’une centaine de chats
photo : refuge Audacce

SOCIÉTÉ / SOLIDARITÉ / Une grande collecte a été lancée sur le Don en ligne par le refuge Audacce alors que des chats sans maitre, souvent malades, ont été recensés à Seyne les Alpes

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Plus de 7.000 euros espérés pour aider le refuge animalier de la vallée de l’Ubaye. Une grande collecte a été lancée sur le Don en ligne par le refuge Audacce situé à Saint-Pons. L’association gère le refuge-fourrière de la vallée. Seuls des chiens y sont accueillis car il n’y a pas de chatterie mais depuis 2006, les chats sans maitre du territoire sont capturés, stérilisés, relâchés puis nourris. Chaque fois que cela est possible, le refuge récupère des chatons nés de mères sauvages pour les socialiser en famille d’accueil et les proposer à l’adoption. Durant l’été, une centaine de chats sans maitres a été recensé sur le village de Seyne les Alpes. Et c’est un véritable cri d’alarme que lance le refuge Audacce.

 

Une situation qui devient catastrophique

Une convention avait été lancée il y a deux ans avec la Fondation 30 Millions d’Amis pour que la prise en charge partielle des frais vétérinaires de stérilisation soit faite par la fondation. Mais peu de chats ont été stérilisés à l’époque par manque de bénévoles sur place. Aujourd’hui les besoins se sont multipliés. Une centaine de chats adultes a été recensée durant l’été, plusieurs sont en mauvaise santé. Coryza, teigne, chatons morts à la naissance, la situation est dramatique. Grâce au refuge AUDACCE, une dizaine de bénévoles tente d’agir sur place. Pour Michelle Javelle présidente de l’association, la situation pourrait devenir « ingérable » sans une action de grande ampleur.

 

« Ils ont une vie très difficile, ils sont souvent affamés, ils sont malades, parfois ils subissent des actes de maltraitance », M . Javelle  

 

Une situation qui pourrait même devenir un problème de santé publique comme le souligne Michèle Javelle, « parmi les maladies que peuvent contracter les chats, il y en a quelques unes qui sont transmissibles à l’homme comme la giardiose, une maladie qui atteint les intestins, mais aussi la teigne. » La stérilisation et l’identification des félins sont donc la solution, « il faut absolument qu’on puisse réunir des fonds pour stériliser un maximum de chats » souligne la présidente d’Audacce. Elle rappelle que depuis 2012, l’identification est obligatoire, elle permet d’ailleurs aux chats sans maitres d’obtenir un statut reconnu par la loi « du fait que le chat a une carte d’identité, il a également des droits. Il est sous protection de la commune. On ne peut plus arguer après que ce sont des chats qui n’appartiennent à personne ».  

Notez que le refuge a aussi besoin de croquettes, de pâtés et de litière pour tous ces chats, et ceux accueillis en famille d’accueil. Concernant les chiens du refuge, des couvertures sont toujours les bienvenues tout comme les friandises, les croquettes ou encore les jouets.

 

Comment faire un don?

Pour faire un don c’est très simple, vous pouvez vous rendre sur le don en ligne. Il est également possible d’envoyer vos dons par courrier au 4 avenue des trois frères Arnaud à Barcelonnette. Un numéro de téléphone dédié aux chats a été mis en place, il s’agit du 07 85 77 21 64. Pour rappel, vos dons sont déductibles à 66 % des impôts, votre reçu fiscal vous est envoyé immédiatement.

Le reportage d’Aurore Vallauri :

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios