Alpes de Haute-Provence : Forcalquier, trois listes, aucun héritier proclamé de Christophe Castaner

Alpes de Haute-Provence : Forcalquier, trois listes, aucun héritier proclamé de Christophe Castaner

POLITIQUE / Enjeux, têtes de listes, thèmes phares de cette campagne : focus sur tout ce qu'il faut savoir sur les élections municipales à Forcalquier.

 

- Alpes de Haute-Provence -

L’ancien maire de Forcalquier de 2001 à 2017 Christophe Castaner, devenu ministre de l’Intérieur, ne semble pas être un soutien stratégique pour les municipales. Preuve en est, aucune des trois listes en compétition n’affiche l’étiquette La République en Marche.

Pourtant, Dominique Rouanet, numéro 1 de la liste « Forcalquier en commun » était deuxième sur la liste de Christophe Castaner en 2014. La seconde ajointe déléguée à l’environnement et l’éducation donne la part belle et la démocratie participative et à la transition écologique. Pour cela, la candidate souhaite attribuer des budgets participatifs aux quartiers ou bien encore réinstaller une cuisine dans les écoles.

 

Des serres municipales pour une meilleure alimentation dans les cantines

L’alimentation des écoliers qui est décidément un thème incontournable de la campagne. Éric Lieutaud, à la tête de la liste « Forcalquier autrement » a pour ambition de faire construire des serres municipales dont les productions serviront aux cantines scolaires. L’ancien adjoint aux finances sous le premier mandat de Christophe Castaner souhaite sensibiliser les enfants à une alimentation locale, saine et équilibrée. Le conseiller municipal d’opposition et commerçant peut compter pour cela sur une équipe composée de personnes de tous bords politiques.

 

Des mesures chiffrées par un expert-comptable

Cette campagne municipale est loin d’être de tout repos pour l’unique représentant de la droite David Géhant, tête de liste "Nos vies notre ville". Deux personnes de sa liste ont été attaquées par l’équipe de de Dominique Rouanet pour conflit d’intérêt. La préfecture en a été informée, aucune inéligibilité manifeste n’a été constatée. Le président de la fédération locale des Républicains affirme que l’ensemble des mesures de son programme ont été chiffrées par un expert-comptable pour que leur mise en place n’entraîne aucune hausse des impôts locaux. Parmi ses projets, la mise à disposition de foncier bâti ou non aux entrepreneurs, ou encore l’indexation de la taxe sur les ordures ménagères sur le poids des déchets pour inciter au recyclage.

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios