Alpes de Haute-Provence : « urgences de Sisteron, on peut trouver des médecins à l’étranger »

Alpes de Haute-Provence : « urgences de Sisteron, on peut trouver des médecins à l’étranger »

POLITIQUE / Le collectif « Universisteron » se met en marche pour les élections municipales

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Il s’avance comme ayant rassemblé toute la gauche sisteronaise : le collectif « Universisteron » décidera, dans quelques semaines, qui sera la tête de liste, « même si nous n’avons pas de chef autoproclamé » atteste Philippe Antoine, l’un de ses membres. Pas de chef autoproclamé, mais certains voient Cyril Derdiche, déjà candidat en 2014, représenter le mouvement. Des membres du Parti Communiste, du Parti Socialiste, d’Europe Ecologie les Verts et des membres de la société civile ont rejoint le collectif, « c’est la première fois qu’à gauche, il n’y a qu’une seule liste ».

Un collectif qui veut s’opposer à la politique de Daniel Spagnou, le maire qui n’a toujours pas déclaré sa candidature, « il faut changer de braquet, c’est une politique de routine ». Si en 2014, Cyril Derdiche dénonçait une « gestion royaliste » de Daniel Spagnou, désormais, c’est un « lâcher prise » qui est reproché à l’édile. Lâcher prise notamment dans le dossier des urgences de Sisteron, fermées la nuit depuis le mois de juillet, « cela suppose que des élus locaux se battent et agissent. C’est lui qui a fait le choix à l’époque de rattacher Gap à Sisteron »

 

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios