Alpes de Haute-Provence : le secteur bancaire manque de candidats

Alpes de Haute-Provence : le secteur bancaire manque de candidats

ÉCONOMIE / Alors que le taux d'intégration après une formation est de 90 à 100 %, le secteur peine à trouver ses conseillers clientèle

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

C’est celui qui vous accompagne au quotidien dans vos projets, mais qui pâtit depuis quelques années d’une très mauvaise presse : votre banquier. Dans les Alpes de Haute-Provence, les professionnels le ressentent : la profession de conseillers clientèle souffre d’un manque de candidats alors que le CFA de la Chambre de Commerces et d’Industrie propose une formation en alternance d’un an, niveau Bac + 3, afin d’intégrer le secteur.

 

"Entre 90 et 100 % de taux d'intégration à la fin de la formation", Y. Crozat

 

Entre 10 et 17 candidats sont formés chaque année avec un taux d’insertion dans le métier entre 90 et 100 %. Le secteur bancaire recrute, mais les candidats le boudent. Yves Crozat est le directeur formation à la CCI 04 : 

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios