Alpes de Haute-Provence : direction la poubelle jaune pour tous les emballages plastiques

Alpes de Haute-Provence : direction la poubelle jaune pour tous les emballages plastiques

ENVIRONNEMENT / À partir du 1er avril prochain aura lieu dans le département l'extension des consignes de tri à tous les emballages plastiques.

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Bas Alpins, dès le premier avril, vous pourrez trier vos emballages plastiques. Ce sont plus de 150.000 habitants qui vont pouvoir adopter ce geste. Une opération déjà mise en place depuis novembre dans les Hautes-Alpes. Un changement majeur dans le geste de recyclage permis par la modernisation du centre de tri de Manosque, pour 1,2 million d’euros de nouveaux équipements installés « notamment des trieurs optiques qui détectent toutes les résines plastiques et les dirigent vers des filières de recyclage », explique Christine Leuthy-Molina, directrice régionale de CITEO, qui pilote le tri et le recyclage des emballages. Désormais, ce centre reçoit les emballages ménagers de 364.000 habitants des Hautes-Alpes, Alpes de Haute-Provence et 31 communes du sud est du Vaucluse et du Haut Var. Christine Leuthy-Molina est la directrice régionale de CITEO, qui pilote le tri et le recyclage des emballages.

 

Trier le plastique veut-il dire recycler le plastique ?

Selon les données de CITEO, seuls 26 % des emballages en plastique sont vraiment recyclés. 49 % sont brûlés et valorisés en énergie et 25 % sont mis en décharge. En effet, certains plastiques, comme les pots de yaourts, sont complexes. « Pour recycler, il faut déjà capter. On vise de doubler les 26 % à travers ce geste de tri. On veut trouver une solution pour aller vers le zéro enfouissement ». Un travail en aval avec les recycleurs a été entamé, « notamment pour pouvoir faire du plastique des pots de yaourts d’autres objets ».

 

« Au-delà des enjeux environnementaux, il y a des enjeux économiques », C. Leuthy-Molina

 

Le cercle du recyclage est vertueux pour la responsable régionale de CITEO, « quand vous mettez vos emballages dans la poubelle grise, ils sont enfouis. Dans la poubelle jaune, CITEO vient soutenir les collectivités pour les transformer. 88 % des emballages en France sont recyclés sur le territoire, on crée de l’emploi de proximité ». Cela représente selon elle 100.000 emplois sur cette économie circulaire qui sont créés, et 300.000 qui le seront à l’avenir.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios