Alpes de Haute-Provence : les élus communistes de Sainte-Tulle avancent une motion contre les fusions d'hôpitaux

Alpes de Haute-Provence : les élus communistes de Sainte-Tulle avancent une motion contre les fusions d'hôpitaux

SANTÉ / Une motion rejetée par la majorité municipale

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Le groupe d’opposition communiste de Sainte-Tulle refuse la fusion des hôpitaux de Manosque, Banon et Forcalquier ainsi que la transformation de certains services en EHPAD. Un refus qu’ils ont affiché avec le vote d’une motion au sein du conseil municipal. Une motion qui n’a pas obtenu gain de cause puisque la majorité l’a repoussée avec cinq voix pour et dix voix contre. Si les élus communistes s’opposent donc à la mise en place de Groupements Hospitaliers de Territoire, ils renouvellent également la demande d’une réanimation à Manosque. « 80 % des 117.000 habitants des Alpes de Haute-Provence et du Haut-Var sont à plus d’une heure d’une réa », avancent-ils.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios